Vers le site du rôdeur Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6
Centre d'échange sur la série "Le Prisonnier"
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Premieres impressions sur le remake 2009
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6 Index du Forum -> Vous en pensez quoi ?
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Mori
Numéro 2
Numéro 2


Inscrit le: 07 Sep 2005
Messages: 946
Localisation: dernier habitant du Village

MessagePosté le: 04 Fév 2010 10:55    Sujet du message: Répondre en citant

je rajouterai aussi ... que les femmes ont une place plus grande dans la 2009, que bien sûr il a fallu sacrifier au féminisme, à l'ethnicisme et à l'homosexualisme ...
mais les femmes ont leur vraie place, pas des potiches comme dans 1967 (à part peut-être les deux n°2 femme ... et encore surtout le lutin vert ... forte empreinte du MLF) ... pas non plus des golden women à la sauce Sardou des eighties.
147 n'est pas là que pour faire couleur ... intéressant, la photo de sa fille dans les deux bagnoles ... il joue le rôle des dits- nouveaux pères, qui doivent éduquer seul leur(s) gosse(s) ... après divorce ou séparation ... regardez comme la mère est "absente" à la mort de sa fille (des nounours dans la chaise, seulement).
quant à 909, il est riche de dialogues et de réflexions ... et de non-ambition. on est loin des village people. peut-être un peu approchant des deux cow-boys amoureux (pas sûr ... car 909 et 11-12 ont physiquement un code à la fois strict de dominant / dominé, mais qui est dialogual ... donc inversable ... à creuser).

bref ... si on se réécrit l'histoire, si on se l'approprie ... on va trouver ces acteurs intéressants ... le 2 ne sera intéressant que si on va le pousser dans ses retranchements ... pareil pour six out of the one ... je ne vais pas me priver des arrêts sur image pour traquer, ce qui ne va pas être visible dans le seul déroulement. Very Happy

en ce sens ... 2009 pourrait être un remake, pas si inintéressant que cela. Cool
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Peter Smith
Numéro 2
Numéro 2


Inscrit le: 08 Jan 2009
Messages: 705
Localisation: Le Village

MessagePosté le: 04 Fév 2010 15:05    Sujet du message: N°6 Répondre en citant

Pour ma part je trouve que loin d'être des potiches les femmes de la première série avaient de vrais seconds rôles, comme dans Destination Danger. Des seconds rôles écrassés par la "Présence" du N°6 ou celle de John Drake, mais les rôles masculins secondaires étaient traités à la même enseigne. Et puis ça correspondait à une époque.

Dans la seconde série on a peut être l'impression que les rôles secondaires sont plus présents car la consistance du nouveau N°6 est moins épaisse que dans la première série.
_________________
Be Seeing You
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PHIL
Conducteur de taxi
Conducteur de taxi


Inscrit le: 22 Juin 2005
Messages: 155

MessagePosté le: 04 Fév 2010 17:08    Sujet du message: Répondre en citant

Je suis toujours d'accord avec toi Mori !
Les femmes ont un vrai rôle dans cette version 2009. Peut être aussi parcequ'on est sorti du caricatural des situations de la version d'origine. L'aspect nouveau de ce "remake" (?), c'est effectivement les sentiments, les émotions des personnages.
Et c'est vrai qu'a bien y regarder, cette nouvelle version est truffée de détails intelligents.... Qui vont bien au dela des simples clins d'oeils (qui n'étaient pas forcement toujours necessaires (il y a même le lotus seven !)...
J'aime bien cette image, presqu'au final du dernier épisode, lorsque 6 deterre une caisse (cercueil ?) dans le desert, et découvre qu'elle est remplie d'oranges... Ces mêmes oranges qui roulent sur le sol après l'attentat à New York...
_________________
http://the-night-mirror.blogspot.com/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Alison
Pion
Pion


Inscrit le: 02 Mar 2005
Messages: 41
Localisation: Pentref

MessagePosté le: 17 Fév 2010 22:27    Sujet du message: Répondre en citant

Parmi les femmes intéressantes de la série originale, vous oubliez... Alison, of course ! Elle est tout sauf potiche et parvient à établir une véritable complicité avec le n°6, même si elle se fait manipuler au cours de l'épisode.

Dans la série 2009, mon interprétation des trous noirs est la suivante : ce sont les carences ou les bugs dans l'imagination de 1 qui les provoquent, comme une faille réelle dans le virtuel. A chaque "réveil" de 1 pour goûter un peu du monde réel, le Village virtuel se fragilise et les trous se multiplient.
D'où la nécessité à la fin de la série de renouveler les équipes dirigeantes : le vieux couple formé par 1 et 2 est remplacé par un couple plus jeune, 313 et 6. Dans les 2 cas, la femme rêve le monde que l'homme dirige en faisant le sacrifice d'elle-même : quand on vous dit que l'enfer est pavé de bonnes intentions...


Dernière édition par Alison le 20 Fév 2010 18:13, édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
numberone
Gardien
Gardien


Inscrit le: 01 Juin 2002
Messages: 161

MessagePosté le: 20 Fév 2010 09:41    Sujet du message: Audimat Répondre en citant

Apparemment le 1er épisode aurait été vu par 400.000 personnes, le second par 300.000 (merci à Roger L. pour l'info). Pas très réjouissant...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
le rOdeur
Homme libre
Homme libre


Inscrit le: 10 Fév 2002
Messages: 2058
Localisation: Le Village

MessagePosté le: 20 Fév 2010 13:37    Sujet du message: Répondre en citant

Tu parles de la diffusion sur Canal + ou de la diffusion sur AMC ?
Pour la diffusion Canal, j'en ai déjà parlé dans le topic dédié : http://forum.leprisonnier.net/viewtopic.php?t=1003
_________________
Le rÔdeur, fan club du Prisonnier
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email Visiter le site web du posteur
numberone
Gardien
Gardien


Inscrit le: 01 Juin 2002
Messages: 161

MessagePosté le: 22 Fév 2010 13:21    Sujet du message: Libé Répondre en citant

Libéation nous dit ce qu'il faut penser du remake Wink
***

Mauvais retirage pour le Numéro 6par Edouard Launet


Alors, ce remake du Prisonnier, il grimpe haut sur l’échelle de la déception ? Assez haut, en effet. Mais comment aurait-il pu en être autrement ? Sauf à ressusciter Patrick McGoohan dans sa veste à liseré blanc et à le réexpédier fissa dans le joli village gallois de Portmeirion, on ne voit pas comment il était possible de s’en sortir dignement.

Plus qu’un remake, le projet réalisé par le Britannique Nick Hurran est d’ailleurs présenté comme une « suite ». Le village est désormais quelque part en Namibie, et cette fois, c’est Jim Caviezel, agent démissionnaire d’une boîte d’analyse des comportements, qui n’arrive plus à en sortir. C’est bien dommage, car la situation est pénible pour tout le monde. Diffusé outre-Manche en 1967 et 1968, l’original était non sense et understatement. La mouture XXIe siècle est, elle, bavarde et démonstrative. La série conçue et jouée par McGoohan était le versant complotiste du Carnaby Street sixties, avec éloge de l’individualisme au moment où, dehors, on pensait plutôt à des solutions collectives. Celle de Hurran est aussi le reflet de son époque : c’est un vide idéologique habillé de tous les tics formels qui accablent les séries depuis Twin Peaks. Hier c’était la parano de la guerre froide qui, en filigrane, mettait la série et le Numéro 6 sous tension ; aujourd’hui, c’est l’évocation peu subtile du terrorisme. Sinon les grosses bubulles attrape-fuyards sont toujours là, merci pour elles, et les Mini Moke sont remplacées par des… Dauphine !

Le principal intérêt de ce, comment dire, machin, est son absence totale de propos. Ça laisse du temps pour s’intéresser aux images. Comment filmer du rien ? Sous quel angle ? Avec quelle musique insignifiante ? Voilà de vrais problèmes sur lesquels Nick Hurran, réalisateur de l’immense les Ex de mon mec (2005), s’est penché avec application et sérieux. Le spectateur, haletant, se demande quel nouveau clicheton va surgir dans la scène suivante. C’est ce qui rend supportable le visionnage de la chose. Et c’est aussi l’aune à laquelle les vieux réacs ne manqueront pas de mesurer la distance parcourue en quarante ans par la télévision. N’y vont-ils pas un peu fort ?

Les six épisodes de ce « prisonnier, la suite, le café et l’addition » ont été diffusés en novembre sur le réseau américain AMC, producteur avec la chaîne anglaise ITV, et l’accueil critique a été plus que mitigé. On parle toujours d’un film, bien que le réalisateur pressenti, Christopher Nolan, ait déclaré forfait. S’il vous plaît, non.

Paru dans Libération du 15 février 2010

http://www.ecrans.fr/Mauvais-retirage-pour-le-Numero-6,9205.html
**********
Danke à Arno
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Peter Smith
Numéro 2
Numéro 2


Inscrit le: 08 Jan 2009
Messages: 705
Localisation: Le Village

MessagePosté le: 22 Fév 2010 17:28    Sujet du message: Nouveau N°6 Répondre en citant

Dans Métro la critique parle plutôt d'une relecture, plus que d'un remake. Et que cela soit dans Direct Soir ou dans Métro, l'accent est mis sur le jeu du N°2 plus que sur celui du nouveau N°6.
_________________
Be Seeing You
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PHIL
Conducteur de taxi
Conducteur de taxi


Inscrit le: 22 Juin 2005
Messages: 155

MessagePosté le: 23 Fév 2010 19:22    Sujet du message: Répondre en citant

Bon, liberation fait un article, et comme d'habitude, essaye de justifier des propos sectaires avec des expressions que peu de gens comprennent :
" le versant complotiste du Carnaby Street sixties "(????), "non sense et understatement"... Pour le commun des mortels dont je fais parti, cela ne me parle pas beaucoup...
De toute façon, l'article se DOIT de critiquer la version 2009 car c'est visiblement ce qu'attend le lecteur de libé...
Moi, ça me gonfle un peu le coté "ahhh de toute façon, c'était mieux avant !!!"...
"l’évocation peu subtile du terrorisme ?? "... Ben c'est vrai que tout n'était que finesse dans la version de 1967, hein ??? Sans revenir sur les très médiocres épisodes 13 14 et 15, les évocations de mcgoohan n'étaient pas toujours d'une grande finesse non plus...
Aaah, mais c'est un feuilleton culte me dit on...
"Sauf à ressusciter Patrick McGoohan dans sa veste à liseré blanc et à le réexpédier fissa dans le joli village gallois de Portmeirion, on ne voit pas comment il était possible de s’en sortir dignement".
Tout est dit : le remake n'avait donc aucune chance... Alors pourquoi le regarder ? T'avais qu'a regarder "la ferme en Afrique"....
Bon, ce qui est rassurant, c'est que le prisonnier en 1967 s'était pris lui aussi une volée de bois vert... Tout comme Twin Peaks, un echec audimat...
Si au lieu de faire l'inventaire de toutes les critiques "pré ecrites" avant la diffusion, en soulignant "Libéation nous dit ce qu'il faut penser du remake ", on se contentait un peu de plaisir tout simple...
Parcequ'à moi, voir surgir le rodeur derriere une dune de sable à la fin du 1er épisode, ça m'a fait plaisir... Un peu comme retrouver un vieil ami... 40 ans qu'on avait plus de nouvelles !!!
_________________
http://the-night-mirror.blogspot.com/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
oscar
Majordome
Majordome


Inscrit le: 05 Juil 2005
Messages: 494

MessagePosté le: 24 Fév 2010 10:25    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour tout monde !
Bonjour Phil…


Evidement, j’ai regardé la nouvelle série sur le prisonnier…
Il n’y pas grand-chose a dire en rapport a la version de Patrick McGoohan…

Le contexte de l’époque n’est plus le même, ni même l’intensité ironiquement cynique.
Dommage, les dialogues percutants sont absents.

Petit retour sur l’oeuvre initial.

Dans la première série énigmatique de McGoohan.
Il y avait deux directions à explorer pour tenter de comprendre…

Pourquoi que McGoohan, alias le prisonnier démissionne ?
Et surtout pourquoi ?...
Pourquoi est-il est un prisonnier, si important ?...

Si on s’échappe de la fiction, pour revenir un instant, au réel.
Dans le projet Manhattan élaboration de la premier bombe atomique…
Tous les savants étaient consignés au grand secret dans un camp, au fin fond du Nouveau-Mexique, à 350 km de Los Alamo…

Il ne faut pas oublier que la « série du prisonnier » est inspirer plus où moins de la guerre froide

D’ailleurs un village de savants, il est fort possible que cela existe aujourd’hui, sans l’aval du congrès américain…

Aux Etats-Unis, il y a « des programmes noirs » pour des armes spéciales, qui échappent à tout contrôle officiel du gouvernement…

Dans l’histoire du « prisonnier » cela ressemble étrangement à un grand secret scientifique.
Qu’il faut absolument sauvegarder…


DANS LA NOUVELLE VERSION

Le nouveau prisonnier vient d’une grosse société informatique (genre Microsoft )
Le début des déboires du nouveau numéro 6 vient du fait qu’il a détecté dans son travail des « anomalies dans le système »…

Le nouveau numéro 6 a fait bêtement, un rapport détaillé à sa hiérarchie.

Panique au sommet des décideurs !
Des obscures mesures conservatoires par manipulations sont mises en œuvres en urgence pour le contrer.

Et là, je trouve cela amusant, fascinant dans ce genre d’histoire.

Car c’est du domaine du possible.
(Malversation, corruption, détournement d’argent public, mœurs ect)
Notre société oscille entre l’ordre partiel et le chaos.

On se débarrasse toujours des individus qui en savent de trop.
Soit on les « tue » discrètement par un sournois harcèlement.

(A une autre époque on les jetait tout simplement dans les oubliettes d’un château.)

Dans un monde moderne, les insoumis, les pertubés sont parqués dans un village.

Je ne dis pas cela par hasard, ayant fait une carrière dans les Hôpitaux de Paris.
J’ai souvent vu des structures psychiatriques qui ressemblaient étrangement aux deux villages.

Le troisième millénaire n’est pas politique, ni même religieux, mais bien psychiatrique
(D’ailleurs en perdre la boulle !)
Aurait pu dire Freud en super numéro 2 du village mondial.

Bien le bonjour à votre délocalisateur Bouboule !


Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6 Index du Forum -> Vous en pensez quoi ? Toutes les heures sont au format CET (Europe)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Page 3 sur 6

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Version Fr réalisée par : 2037 | Traduction par : Hélix

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 26697 / 279