Vers le site du rôdeur Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6
Centre d'échange sur la série "Le Prisonnier"
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le dénouement (spoilers)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6 Index du Forum -> Les 17 épisodes à la loupe
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Freeman !
Gardien
Gardien


Inscrit le: 26 Aôu 2010
Messages: 191
Localisation: In the Village

MessagePosté le: 01 Nov 2010 15:40    Sujet du message: Répondre en citant

McGoohan voulait en premier lieu arrêter Destination Danger qui selon lui devenait trop prévisible. Mais il n'allait pas arrêter une série policière pour en tomber dans une autre du même acabit. Il se devait de créer autre chose. Il est tombé sur Markstein qui lui a soumis cette idée de Village qui l'a enthousiasmé, surtout qu'il voyait un moyen de continuer les aventures de John Drake (puisqu'au départ Numéro 6 était John Drake, d'ailleurs la photo du démissionnaire qui tombe dans le casier "resigned" est une photo de Drake). Puis il s'est rendu compte qu'il pouvait donner une grande profondeur à la série et à partir de Liberté pour tous, la série a bifurqué dans le symbolisme et l'allégorie, je pense que c'est lui qui a eu l'idée de "philosopher" la série, parce qu'il voulait surprendre. Eh bien il a réussi et même trop réussi : personne en 1967 n'était préparé pour apprécier Le Dénouement à sa juste valeur.

Non, McGoohan attendait sans doute trop du public et il ne pensait pas que le finale serait chahuté à ce point. Je pense qu'il n'y a pas plus de mystère que ça.

Pour m'amuser (on a les passe-temps qu'on peut), j'essaye d'analyser le dernier épisode scène par scène. Intéressant exercice par ailleurs très instructif, on découvre toujours de nouvelles significations possibles à telle ou telle situation.

Aujourd'hui, je pense que seul Lost est une série aussi riche en interprétations que Le Prisonnier. D'ailleurs, la fin de la série a été très contestée comme Le Prisonnier en 1967 ! L'histoire se répeterait-elle ? Dans quarante ans, cette fin sera-t-elle mis au pinacle ? Que de questions ! Very Happy
_________________
I will not be pushed, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed, or numbered!

Une analyse complète de la série par votre serviteur disponible ici :
http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/le-prisonnier-1967-1968
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Peter Smith
Numéro 2
Numéro 2


Inscrit le: 08 Jan 2009
Messages: 705
Localisation: Le Village

MessagePosté le: 01 Nov 2010 17:52    Sujet du message: N°6 Répondre en citant

En série aussi riche n'oublions pas "Twin Peaks". Là aussi il faut se remuer le citron pour essayer de comprendre. Moi ? J'ai compris.... Mais c'est un autre sujet.
_________________
Be Seeing You
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Freeman !
Gardien
Gardien


Inscrit le: 26 Aôu 2010
Messages: 191
Localisation: In the Village

MessagePosté le: 23 Nov 2010 16:58    Sujet du message: Répondre en citant

Revu l'épisode pour la 3e fois. Toujours aussi fascinant !

Au fait, j'ai remarqué un détail ! Le juré de l'assemblée, lors du procès de Numéro 48 dit l'acte d'accusation réalisé contre ce dernier : il l'accuse d'être asocial, incivil, d'être un danger pour les règles établies par la société et "nos gouvernants"... etc.

Mais il se trouve que c'est le juré "anarchiste" qui dit ce discours ! Mais jamais un anar défendrait un gouvernement et des règles de sociétés par définition ! Quelle interprétation donner à ce passage ? Ce n'est quand même pas par hasard que c'est le juré qui a le moins de chances de dire un tel message qui le dit finalement ! Shocked
_________________
I will not be pushed, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed, or numbered!

Une analyse complète de la série par votre serviteur disponible ici :
http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/le-prisonnier-1967-1968
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Freeman !
Gardien
Gardien


Inscrit le: 26 Aôu 2010
Messages: 191
Localisation: In the Village

MessagePosté le: 27 Nov 2010 20:22    Sujet du message: Répondre en citant

Autre détail : Le Majordome, dans le plan final, ne semble pas surpris que la porte s'ouvre. Il attend sur le perron et la porte s'ouvre ! Donc il le savait, donc il est plus qu'un majordome ? Serait-il un autre Numéro 1 ? Est-ce un ange ou un démon ? Ce détail, mine de rien, le rend assez sinistre...
_________________
I will not be pushed, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed, or numbered!

Une analyse complète de la série par votre serviteur disponible ici :
http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/le-prisonnier-1967-1968
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lord_Braathen
Démissionnaire
Démissionnaire


Inscrit le: 02 Fév 2011
Messages: 4

MessagePosté le: 05 Fév 2011 18:32    Sujet du message: Répondre en citant

Freeman ! a écrit:
Revu l'épisode pour la 3e fois. Toujours aussi fascinant !

Au fait, j'ai remarqué un détail ! Le juré de l'assemblée, lors du procès de Numéro 48 dit l'acte d'accusation réalisé contre ce dernier : il l'accuse d'être asocial, incivil, d'être un danger pour les règles établies par la société et "nos gouvernants"... etc.

Mais il se trouve que c'est le juré "anarchiste" qui dit ce discours ! Mais jamais un anar défendrait un gouvernement et des règles de sociétés par définition ! Quelle interprétation donner à ce passage ? Ce n'est quand même pas par hasard que c'est le juré qui a le moins de chances de dire un tel message qui le dit finalement ! Shocked


Tout dépend du type d'interprétation que tu en fais.
Ils proposent le poste de numéro 2 au numéro 6, non pas pour qu'il soit leader des autres prisonniers mais qu'il soit davantage prisonnier.
Si par extension Le Village était caractérisé comme l'âme d'une personne et le numéro 1 son égo, alors c'est par le mensonge, la manipulation et les faux semblants que l'égo essaiera d'aliéner les idées encore rebelles et libertaires( si par extrapolation les idées et les traits de caractères sont définis par chaque prisonnier du village). C'est pourquoi c'est un pseudo représentant de la partie anarchiste de son âme qui soumet l'accusation à l'assemblée, alors que cette composante essentielle est caractérisée par la jeunesse, le coupable lui-même, le numéro 48.
Cela démontre encore davantage la farce que peut représenter cette hiérarchie biaisée par la dictature du soi, de l'égo donc du numéro 1.
_________________
I'm a fool, not a rat
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Freeman !
Gardien
Gardien


Inscrit le: 26 Aôu 2010
Messages: 191
Localisation: In the Village

MessagePosté le: 06 Fév 2011 11:30    Sujet du message: Répondre en citant

Très bien trouvé, Lord (et bienvenue sur le forum en passant ! Very Happy). J'avoue ne pas y avoir pensé mais en effet, ton interprétation abonde dans mon sens, dans la mesure où décidément, tout n'est que farce (noire) dans le Village et combien l'aliénation idéologique est une arme puissante entre les mains d'un dictateur comme Numéro 1 !

Merci de cette précision !
_________________
I will not be pushed, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed, or numbered!

Une analyse complète de la série par votre serviteur disponible ici :
http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/le-prisonnier-1967-1968
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
snarkhunter
Majordome
Majordome


Inscrit le: 11 Oct 2006
Messages: 318
Localisation: quelque part... parfois

MessagePosté le: 06 Fév 2011 11:44    Sujet du message: Répondre en citant

Lord_Braathen a écrit:
Ils proposent le poste de numéro 2 au numéro 6, non pas pour qu'il soit leader des autres prisonniers mais qu'il soit davantage prisonnier.

Exact. Et cela n'est jamais plus visible que dans le regard du "Président" (Kenneth Griffiths) lors de la scène ou le Numéro Six, invité à s'exprimer devant l'assemblée, voit tout son discours rendu vain par les "bravo !" qui le rendent absolument inaudible. On voit alors clairement le changement d'expression sur le visage du Numéro Six, oscillant entre la rage et le dépit, la frustration. Presque au bord des larmes, peut-être. Et, pendant cette scène, le regard du Président du tribunal, presque goguenard, qui l'observe se "perdre" dans une tentative pour se faire entendre - mais par avance vouée à l'échec. Car il sait que tout cela n'est rien de plus qu'une nouvelle manoeuvre coercitive, qu'il n'y a pas - et n'y aura jamais - pour le Numéro Six de liberté réellement retrouvée.

Je trouve que ce bref passage fait partie des scènes les plus glaçantes de la série, à travers lesquelles il nous est affirmé, et même "démontré", que la volonté individuelle la plus farouche ne pèse finalement pas lourd face à un pouvoir désincarné et dépourvu de toute compassion.

Ce pourrait d'ailleurs être l'occasion d'une liste : les scènes les plus glaçantes de la série.

Toutefois, cette vision est à nuancer par les événements qui émaillent la fin de son intronisation, avec cette espèce de délire collectif soudain qui transforme cette représentation de l'Ordre absolu en chaos intégral.

Autre détail que je trouve savoureux, car profondément ironique : ces symboles de sa "liberté retrouvée" qu'on lui remet en grande pompe, ne sont en définitive que des marques d'appartenance et de dépendance : des papiers d'identité, de l'argent... que peut-on en effet imaginer de plus "aliénant" ?!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Peter Smith
Numéro 2
Numéro 2


Inscrit le: 08 Jan 2009
Messages: 705
Localisation: Le Village

MessagePosté le: 06 Fév 2011 16:36    Sujet du message: N°6 Répondre en citant

A chacun son uniforme.
_________________
Be Seeing You
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Peter Smith
Numéro 2
Numéro 2


Inscrit le: 08 Jan 2009
Messages: 705
Localisation: Le Village

MessagePosté le: 06 Fév 2011 16:39    Sujet du message: N°6 Répondre en citant

En effet cela me fait penser à "Bunker Palace Hotel". Tout le gouvernement change, sauf le président. Président de cet état fictif ou N°1, où est la différence ?
_________________
Be Seeing You
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Lord_Braathen
Démissionnaire
Démissionnaire


Inscrit le: 02 Fév 2011
Messages: 4

MessagePosté le: 06 Fév 2011 17:46    Sujet du message: Répondre en citant

Freeman ! a écrit:
Très bien trouvé, Lord (et bienvenue sur le forum en passant ! Very Happy). J'avoue ne pas y avoir pensé mais en effet, ton interprétation abonde dans mon sens, dans la mesure où décidément, tout n'est que farce (noire) dans le Village et combien l'aliénation idéologique est une arme puissante entre les mains d'un dictateur comme Numéro 1 !

Merci de cette précision !


Merci, j'ai longuement hésité à m'inscrire, car l'idée de faire partie d'un "fan club" me repoussait, mais en lisant des analyses de certaines personnes, mes craintes se sont envolées et je suis heureux de pouvoir partager ma vision de ce chef d'œuvre avec vous.

L'égo n'est qu'une farce, la dualité n'est qu'illusion. Le numéro 1 n'existe que par les pensées viciées que nous avons, pour s'en affranchir il faut s'oublier soi-même par le laisser faire et le lâcher prise. C'est pourquoi le numéro 6 est davantage prisonnier quand il ne s'occupe que de son propre intérêt, alors qu'au contraire, lorsqu'il n'a pour désir que de libérer les autres prisonniers c'est à ce moment là qu'il est le plus libre. Cette théorie est en partie confirmée par la vidéo postée à la suite.



snarkhunter a écrit:
Exact. Et cela n'est jamais plus visible que dans le regard du "Président" (Kenneth Griffiths) lors de la scène ou le Numéro Six, invité à s'exprimer devant l'assemblée, voit tout son discours rendu vain par les "bravo !" qui le rendent absolument inaudible. On voit alors clairement le changement d'expression sur le visage du Numéro Six, oscillant entre la rage et le dépit, la frustration. Presque au bord des larmes, peut-être. Et, pendant cette scène, le regard du Président du tribunal, presque goguenard, qui l'observe se "perdre" dans une tentative pour se faire entendre - mais par avance vouée à l'échec. Car il sait que tout cela n'est rien de plus qu'une nouvelle manoeuvre coercitive, qu'il n'y a pas - et n'y aura jamais - pour le Numéro Six de liberté réellement retrouvée.

Je trouve que ce bref passage fait partie des scènes les plus glaçantes de la série, à travers lesquelles il nous est affirmé, et même "démontré", que la volonté individuelle la plus farouche ne pèse finalement pas lourd face à un pouvoir désincarné et dépourvu de toute compassion.

Ce pourrait d'ailleurs être l'occasion d'une liste : les scènes les plus glaçantes de la série.

Toutefois, cette vision est à nuancer par les événements qui émaillent la fin de son intronisation, avec cette espèce de délire collectif soudain qui transforme cette représentation de l'Ordre absolu en chaos intégral.

Autre détail que je trouve savoureux, car profondément ironique : ces symboles de sa "liberté retrouvée" qu'on lui remet en grande pompe, ne sont en définitive que des marques d'appartenance et de dépendance : des papiers d'identité, de l'argent... que peut-on en effet imaginer de plus "aliénant" ?!


La fameuse scène du discours du NUMERO 6 avec les "I, I, I" (je, je, je) et non les "AYE, AYE, AYE" de l'assemblée caractérisée par nos conditionnements et nos tensions d'esprit est vraiment exceptionnelle dans sa conception et sa symbolique.
On sent vraiment le numéro 6 vacillé et être pris au piège davantage que dans n'importe quel autre épisode. Il n'a jamais été autant un numéro, donc un prisonnier et un gardien du Village (l'égo) à l'instar des autres numéros et en particulier des numéros 2.

Voici l'extrait en question que j'ai mis il y a quelques jours sur youtube (quelle coïncidence !) :
http://www.youtube.com/watch?v=GnQYtbbsJzM

S'il y a le chaos dans l'assemblée, c'est simplement parce que le numéro 48 symbolise la jeunesse et par extension l'anarchie et le désir irraisonné de liberté.
Patrick McGoohan essaie de dire à la jeunesse de l'époque(cela s'applique toujours) que c'est elle qui a le pouvoir de changer les choses qu'on croit pourtant établies. Même si cela doit se faire dans le chaos et l'anarchie, donc la violence et la révolte.

Tu as oublié les chèques voyage snarkhunter ! Et ce n'est pas un détail anodin. En effet, s'il décide de partir, il pourra voyager là où bon lui semble, cependant il sera toujours prisonnier du village donc de son égo.
Selon moi ce détail confirme davantage l'idée selon laquelle le Village n'est qu'une allégorie de notre âme.
Et comme cela est si bien dit dans l'analyse disponible sur ce site, ce n'est qu'en combattant (en s'oubliant) qu'on peut s'affranchir de notre égo. C'est pourquoi il prend les armes pour la première fois.
Petit HS : Dans la philosophie du Zen et du Bushido, la violence n'est pas forcément caractérisée par la violence physique. C'est pourquoi il peut y avoir plus de violence dans la passivité que dans l'action.

Une ptite citation :
"Quand le coeur est à l'unissons avec la nature, même si le corps se bat, il n'y a pas violence. Si le coeur n'est pas à l'unissons avec la nature, le corps semblera au repos, et il y aura pourtant violence."
_________________
I'm a fool, not a rat


Dernière édition par Lord_Braathen le 08 Fév 2011 23:26, édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6 Index du Forum -> Les 17 épisodes à la loupe Toutes les heures sont au format CET (Europe)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 4 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Version Fr réalisée par : 2037 | Traduction par : Hélix

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 26710 / 279