Vers le site du rôdeur Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6
Centre d'échange sur la série "Le Prisonnier"
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le dénouement (spoilers)
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6 Index du Forum -> Les 17 épisodes à la loupe
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
le rOdeur
Homme libre
Homme libre


Inscrit le: 10 Fév 2002
Messages: 2058
Localisation: Le Village

MessagePosté le: 14 Jan 2009 14:23    Sujet du message: Le dénouement (spoilers) Répondre en citant

Le dernier épisode de la série : Le dénouement !

Faisant suite à l'épisode précédent (Il était une fois), cet épisode est très particulier, et c'est rien de le dire :
- on ne voit presque pas le Village,
- tout se déroule dans une salle souterraine,
- on ne cherche pas à briser le N°6,
- on frôle la comédie musicale,
- le N°6 s'échappe (ce n'est pas la première fois) et cela semble être pour de bon (mais ça reste à prouver !),
- on découvre enfin le N°1 dans une mise en scène complètement folle !

A propos du N°1 justement, la première fois que j'ai vu l'épisode, je n'ai même pas compris qui c'était : je n'avais pas reconnu McGoohan ! Ce n'est qu'à la 3ème vision que je l'ai enfin reconnu !

Deux scènes m'ont particulièrement marquées :
- à Londres, quand le N°6 et le Majordome courent après un bus, avec une musique un poil mélancolique,
- l'avant dernier plan avec la porte du N°6 qui se referme automatiquement avec le bruit des portes du Village.
_________________
Le rÔdeur, fan club du Prisonnier
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email Visiter le site web du posteur
Peter Smith
Numéro 2
Numéro 2


Inscrit le: 08 Jan 2009
Messages: 705
Localisation: Le Village

MessagePosté le: 14 Jan 2009 15:55    Sujet du message: Dernier épisode Répondre en citant

Effectivement la scène avec PMG qui court en tenant la main du Majordome m'a aussi extrèmement marquée. Est ce en fait leur véritable évasion, car le Majordome est lui aussi, en quelque sorte, prisonnier d'un système, et cette fuite en avant a quelque chose d'homérique. On sent quelle marque réellement la fin d'un cycle.

Et que raconte donc le N°6 au Policeman devant le parlement ? Arf.... Que de Questions. Je trouverai un jour la réponse.
_________________
Be Seeing You
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mori
Numéro 2
Numéro 2


Inscrit le: 07 Sep 2005
Messages: 946
Localisation: dernier habitant du Village

MessagePosté le: 16 Jan 2009 02:51    Sujet du message: Répondre en citant

salut,

rôdeur, tu as un drôle d'humour : sortir le "dénouement" au moment où PMG est libéré dans l'autre monde !
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Michka
Gardien
Gardien


Inscrit le: 12 Mai 2004
Messages: 164
Localisation: Quelque part en Sibérie...

MessagePosté le: 19 Jan 2009 20:17    Sujet du message: Dénouer le dénouement... Répondre en citant

Ne faites pas attention à ce qui va suivre, après j'ai démissionné depuis très longtemps de ce forum alors...

Connaissez-vous le réalisateur américain Georges Romero ? Oui celui de "Night of the living dead" ! Vous savez peut-être qu'il est loué comme étant parfois l'un des cinéastes américains les plus importants du siècle passé. Oui les goûts et les couleurs, tout n'est qu'une question de point de vue etc.

Le cinéma de Romero est notamment scruté, étudié, disséqué, etc. en raison de la portée sociale, contestataire et idéologique de son oeuvre. Romero pour sa part, s'est toujours défendu d'avoir caché un quelconque message dans son cinéma. Pour lui, il n'y a rien de plus limpide, de plus clair et de plus direct que son cinéma. Pour lui, il n'y a pas lieu de disserté, discuté, analysé, etc.

Prenons à présent la série "The Prisoner" pour ce qu'elle est à l'époque de sa création diffusion : une série télévisée. A l'heure du DVD etc., nous avons tendance à perdre de vue que certaines choses ne sont pas nécessairement conçues pour être vues, revues, étudiées, etc.

A l'époque de sa diffusion, "Le Dénouement" se doit-il vraiment d'apporter des réponses ? Une fiction quelconque peut-elle vraiment apporter des réponses ? N'est-elle pas davantage destinée à poser des questions ? Chose que la série s'ingénie à faire tout du long. Chose que de nombreux épisodes s'emploient à démontrer : la fin (le dénouement) n'est pas une fin en soi !

Projetons-nous donc dans cette optique de série à voir une bonne fois pour toutes sans dissertation et analyse biscornue : "Le Dénouement" révèle tout au spectateur et ce sans détour !

- Le Village n'existe pas, c'est une fiction
- TOUT se joue dans les tréfonds de l'esprit humain
- Le N°6 n'est plus un héros en lutte contre un système qui cherche à le broyer
- La musique "adoucit" les moeurs
- Rien n'empêche l'évasion du N°6
- Il n'y a pas de N°1 : c'est une folie du N°6
- Il y a un monde extérieur
- Il n'y a pas de Vérité transcendante dans cette série, des questions, des interrogations certes.

Ce dénouement ne peut qu'en rappeler un autre : le dénouement du noeud gordien ! Pour résoudre le mystère de la série, pour résoudre le mystère du Village, il faut trancher dans la série et le Village et briser tout cela pour mieux se tourner vers le vaste monde et pousser plus loin les interrogations initiées par la série !!!

Tout cela est sans doute peu clair, parfaitement inintelligible... Mais je vous avais bien dit de ne pa prêter attention à tout cela...

Bonjour chez vous !
_________________
" Je t'écouterais de trois oreilles, si je les avais. " William Shakespeare, Mac Beth, IV, 1...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Peter Smith
Numéro 2
Numéro 2


Inscrit le: 08 Jan 2009
Messages: 705
Localisation: Le Village

MessagePosté le: 30 Jan 2009 13:41    Sujet du message: Dénoument Répondre en citant

Je pense que PMG se pose des questions sur les fondements même de la démocratie occidentale dans une société libérale. Nous sommes tous des N°6 qui élisons nos propres N°2. Ceux-ci, nos hommes politiques, sont interchangeables, comme bon nous semble, car nous sommes les N°1. Le “N°1“ symbolise nos préjugés, notre soumission, nos tocs, notre folie, nos croyances, notre hypocrisie, notre jugement, notre raisonnement. Nous nous imposons à nous-mêmes des limites à ne pas franchir pour le bien de notre communauté. Sorte de carcan des institutions où tout le monde vie en sécurité, où l’on compte aussi sur l’assistanat pour vivre dans ce monde idéalisé. Et si l’un des N°6 veut remettre en cause le système, et donc le fragiliser, il devient alors un associable, un individualiste qu’il faut remettre dans le droit chemin de la pensée unique pour le bien de tous. La démocratie deviendrait-elle alors une forme de fascisme allégorique ? Se passer de la démocratie sans tomber dans le totalitarisme serait donc atteindre le but ultime d’une société débarrassée de toute entrave : l’anarchie.
Attention, l’anarchie ce n’est pas le chaos. Ni dieu, ni maitre ne viennent dicter un quelconque comportement à s’attribuer en fonction de telle ou telle situation. L’homme est alors assez évolué dans son raisonnement pour décidé par lui-même pour lui-même, comme pour sa communauté, de ce qui est juste ou non. Je pense que c’est pour cette raison que le N°6 dans le dernier épisode libère aussi bien le Hippie symbolisant une liberté extrême, que l’ex-N°2 symbole d’un conservatisme abscond.
_________________
Be Seeing You
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Michka
Gardien
Gardien


Inscrit le: 12 Mai 2004
Messages: 164
Localisation: Quelque part en Sibérie...

MessagePosté le: 01 Fév 2009 14:30    Sujet du message: Questionnez-vous vous même... Répondre en citant

Citation:
"L’homme est alors assez évolué dans son raisonnement pour décider par lui-même pour lui-même."


N'est-ce pas à l'évidence le seul "message" (?) de la série ?

N'est-ce pas à l'évidence l'explication de cet ultime épisode aussi clair que peu éclairant ?

N'est-ce pas à l'évidence tout ce qui peut ressortir d'une série qui s'applique à réveiller les moutons ?

N'est-ce pas être un mouton que de scruter la série en y cherchant un message, un sens, le salut ?

N'est-ce pas être un numéro que de chercher les échos et concordances entre la série et notre bas monde ?

Alors ? Des renseignements ? Vous n'en aurez pas !!!

Bonjour chez vous !!!
_________________
" Je t'écouterais de trois oreilles, si je les avais. " William Shakespeare, Mac Beth, IV, 1...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Peter Smith
Numéro 2
Numéro 2


Inscrit le: 08 Jan 2009
Messages: 705
Localisation: Le Village

MessagePosté le: 01 Fév 2009 18:12    Sujet du message: Répondre en citant

Être un mouton ? Surement pas. Chercher un message ? Non. Pas besoin de gourou. Être amusé par la satire qui se dégage de la série ? Oui. Vouloir réveiller les esprits endormis ? Pourquoi faire ? Le sens de la vie ? Chacun a sa propre réponse. Un salut ? Il n'y e'n a pas. Ce n'est pas Ravenloft mais.... Des renseignements ? Ils / Nous les avons déjà.
_________________
Be Seeing You
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Michka
Gardien
Gardien


Inscrit le: 12 Mai 2004
Messages: 164
Localisation: Quelque part en Sibérie...

MessagePosté le: 01 Fév 2009 21:40    Sujet du message: Bê bê bê bê... Répondre en citant

Citation:
Être un mouton ? Surement pas. Chercher un message ? Non. Pas besoin de gourou. Être amusé par la satire qui se dégage de la série ? Oui. Vouloir réveiller les esprits endormis ? Pourquoi faire ? Le sens de la vie ? Chacun a sa propre réponse. Un salut ? Il n'y e'n a pas. Ce n'est pas Ravenloft (?) mais.... Des renseignements ? Ils (HAHAHA)/ Nous (?)les avons déjà.


Exactement ce que j'écrivais... Quelle farce !!! Des moutons, encore et toujours des moutons...

Bonjour chez vous !!!
_________________
" Je t'écouterais de trois oreilles, si je les avais. " William Shakespeare, Mac Beth, IV, 1...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Numéro 12
Démissionnaire
Démissionnaire


Inscrit le: 16 Jan 2009
Messages: 3
Localisation: Barcelone

MessagePosté le: 02 Fév 2009 02:30    Sujet du message: Re: Dernier épisode Répondre en citant

Peter Smith a écrit:
Effectivement la scène avec PMG qui court en tenant la main du Majordome m'a aussi extrèmement marquée. Est ce en fait leur véritable évasion, car le Majordome est lui aussi, en quelque sorte, prisonnier d'un système, et cette fuite en avant a quelque chose d'homérique. On sent quelle marque réellement la fin d'un cycle.

Et que raconte donc le N°6 au Policeman devant le parlement ? Arf.... Que de Questions. Je trouverai un jour la réponse.

Effectivement,c'est ce que j'ai ressenti en regardant cet épisode.Assurément un des moments forts de cet épisode. Smile
Je remarque également partager le point de vue d'autres intervenants sur les moments forts à priori anodins par leur côté homérique,onirique,etc...

Pour ma part,je dirai que le rideau "tombe" sur la réalité du village,à savoir un monde à la limite de la schizophrénie perçu par le Nº6 et qui se délite complètement:En triomphant des épreuves qu'il subissait de la part de ses supérieurs,le Nº6 redevient Maître de son destin,il ne le subit plus:Il n'est donc pas étonnant qu'il croise son double sous la forme du Nº1.
Au fond,le Nº1 n'est pas une personne mais plus un concept abstrait.Le Nº1 dans la série,c'est à la fois Dieu ou les principes supérieurs qui gouvernent le village:Ils ne rendent de compte à personne et dominent les bases de fonctionnement de la société régissant le village.Le fait que PMG mette en avant l'importance du Nº1 dans toute la série ne m'étonne pas du tout:PMG a sans doute été préoccupé par le principe religieux durant toute son existence(Il voulait être prêtre semble-t-il).Cette préoccupation ressort de manière évidente dans toute la série. Rolling Eyes
_________________
je ne suis pas un homme libre!
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email
Michka
Gardien
Gardien


Inscrit le: 12 Mai 2004
Messages: 164
Localisation: Quelque part en Sibérie...

MessagePosté le: 02 Fév 2009 09:08    Sujet du message: C'est évident... Répondre en citant

Citation:
"Le rideau "tombe" sur la réalité du village"


Précisément !

Citation:
"Le Nº1 n'est pas une personne"


Evidemment !

Citation:
"Le Nº6 redevient Maître de son destin"


L'a-t-il jamais été ? Le devient-il enfin ?

Citation:
"Cette préoccupation ressort de manière évidente dans toute la série."


Tout est évident dans cette série, c'est évident...

Bonjour chez vous !!!

Fermez la porte en sortant !
_________________
" Je t'écouterais de trois oreilles, si je les avais. " William Shakespeare, Mac Beth, IV, 1...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6 Index du Forum -> Les 17 épisodes à la loupe Toutes les heures sont au format CET (Europe)
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5  Suivante
Page 1 sur 5

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Version Fr réalisée par : 2037 | Traduction par : Hélix

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 26710 / 279