Vers le site du rôdeur Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6
Centre d'échange sur la série "Le Prisonnier"
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Le jour, ou la terre s’arrêtera ! » (Film)

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6 Index du Forum -> Les nouveautés
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
oscar
Majordome
Majordome


Inscrit le: 05 Juil 2005
Messages: 494

MessagePosté le: 13 Déc 2008 19:57    Sujet du message: Le jour, ou la terre s’arrêtera ! » (Film) Répondre en citant

Bonsoir tout le monde !

J’ai vu ce film au cinéma, réalisé par Scott Derrickson avec comme acteur principal Keanu Reeves et Jennifer Connely

L'arrivée sur Terre de Klaatu, un extraterrestre d'apparence humaine est accueillie par une balle perdue.

Ce qui met en colère un inquiétant gigantesque robot.
Notre extraterrestre survie grâce a son extra métabolisme.

Que faut-il retenir de ce film de science fiction.
Avant même de l’arriver de cette rencontre « du troisième type. »
Le monde était au bord du chaos financier et d’une guerre nucléaire (comme part hasard)
avec la Chine.

L’Extraterrestre Klaatu est sorte de mystérieux procureur venu d’ailleurs.
Il a message à délivrer à la secrétaire d’état du gouvernement américain.

Pour nous signifier notre prochaine disparition.
La race humaine toute entière doit mourir, pour préserver la diversité originelle.

L’homme en se détruisant lui-même, va tuer cette magnifique sphère bleue de vie.
Nous ne somme plus locataire, le bail de la terre est terminé par notre prochaine extermination.

C’est alors que se déchaînent les éléments surnaturels.
Sous forme de petits insectes qui bouffent à une vitesse fantastique, goulûment tout sur leur passage: immeubles, camions, voitures, habitations, humains.
Ils sont tous dissout comme part un super acide.

Les autorités sont impuissantes devant la gigantesque catastrophe extraterrestre.

Alors la scientifique joué part Jennifer Connely essaie de convaincre L’extraterrestre Klaatu de faire stopper ce vaste processus de destruction et élimination.

Un dialogue hautement philosophique atteint un sommet vers la fin du film.
Qand la scientifique Jennifer reconnaît que l’homme a des instincts de prédateurs, mais que c’est qu'au bord de la catastrophe finale, qu’il changera profondément de mentalité.

Comme notre extraterrestre de sévices Klaatu alias Keanu Reeves en pince pour la belle brunette Jennifer Connely.

La terre sera sauvée de justesse des bestioles bouffeuses d’atomes.

Ha !... C’est beau comme discours!
La nature humaine ne changera, que quand elle sera au bord de l’irréversible fin du monde.

Personne n’aurait le téléphone personnel d’un extraterrestre ?

J’ai un boulot pour lui, une remise à zéro des compteurs sur le libéralisme outrancier qui est loin d’être Extra.
oscar
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
le rÔdeur
Homme libre
Homme libre


Inscrit le: 10 Fév 2002
Messages: 2049
Localisation: Le Village

MessagePosté le: 14 Déc 2008 21:10    Sujet du message: Répondre en citant

(c'est sympa de raconter le film pour ceux qui ne l'ont pas encore vu... Confused )

Euh... J'aime bien la SF et ce film (enfin la première version), mais quel rapport avec Le Prisonnier ? En dehors de la forme du vaisseau dans lequel arrive Klaatu...
_________________
Le rÔdeur, fan club du Prisonnier
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email Visiter le site web du posteur
oscar
Majordome
Majordome


Inscrit le: 05 Juil 2005
Messages: 494

MessagePosté le: 14 Déc 2008 22:26    Sujet du message: Répondre en citant

le rÔdeur a écrit:
(c'est sympa de raconter le film pour ceux qui ne l'ont pas encore vu... Confused )

Euh... J'aime bien la SF et ce film (enfin la première version), mais quel rapport avec Le Prisonnier ? En dehors de la forme du vaisseau dans lequel arrive Klaatu...


Bonsoir le Rôdeur !

Ce qui est étonnant dans ce film, ce n’est pas les effets spéciaux.
Mais la motivation de l’extraterrestre qui se comporte comme une sorte de numéro 2 venus d’ailleurs.

Le village planétaire est à sa merci.
Mais pas de prisonniers, la sentence est tombée…

J’ai toujours pensé que le fond de l’histoire du « Prisonnier numéro 6 » était du registre de la science fiction, plutôt que de l’espionnage.

Tout n’est que forme sphérique dans le décor et même attitude des personnages ambigus baroques.
Même récurrence d’éléments que dans certains films de Stanley Kubrick.

(La clé du mystère de cette série est dans son logo du vieux vélo et des deux derniers épisodes.)

Bonne soirée.

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mori
Numéro 2
Numéro 2


Inscrit le: 07 Sep 2005
Messages: 938
Localisation: dernier habitant du Village

MessagePosté le: 21 Déc 2008 12:28    Sujet du message: Répondre en citant

salut,

merci oscar, d'avoir raconté ce film, que de toutes façons je n'aurai pas été voir. tous les ingrédients pourris du "binarisme" yankee sont là :
a) les méchants sont à l'extérieur (évidemment que les ET sauf le demeuré de Spielberg sont de dangereux communistes d'al qaeda, etc.)
b) les USA sont toujours le lieu où la "révélation" a lieu ... surtout quand il s'agit de sauver la liberté, etc. (pfff ...)
c) il y a toujours un héros solitaire : intelligent, beau, incorruptible, bravant la mort dans des cascades de carton-pâtes, etc. bon, maintenant, à cause de la parité, on se sent obligé de le mettre au féminin. la nana est bien roulée (sûrement, je ne la connais pas) ... mais attention, on n'y touche pas avant le mariage, hein !
d) l'amour ... sans baise ... merde, faut faire gaffe y'a les ligues de "safe"-de-ce-que-vous-voulez qui sont promptes à cisailler de la censure.
e) pas d'alcool, pas de cigarette ... pas de papier qui traîne par terre, etc. et le stars 'n' stripes pour nous sonner la charge de la rédemption en chemin et du monde sauvé grâce à un(e) seul(e) contre tous.
f) 7 € économisé
g) le rapport avec le prisonnier ? ... aucun ... mais comme le cat 'n' mouse est toujours closed, ce pôv' oscar a posté où il a pu ... il ne faut pas lui en vouloir : il est de l'Île de France. Laughing
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
oscar
Majordome
Majordome


Inscrit le: 05 Juil 2005
Messages: 494

MessagePosté le: 25 Déc 2008 12:12    Sujet du message: Répondre en citant

Mori a écrit:
salut,

merci oscar, d'avoir raconté ce film, que de toutes façons je n'aurai pas été voir. tous les ingrédients pourris du "binarisme" yankee sont là :
a) les méchants sont à l'extérieur (évidemment que les ET sauf le demeuré de Spielberg sont de dangereux communistes d'al qaeda, etc.)
b) les USA sont toujours le lieu où la "révélation" a lieu ... surtout quand il s'agit de sauver la liberté, etc. (pfff ...)
c:

Bon Mori on n’est presque tous d’accord pour les commentaires critiques du cinéma moderne…

MAIS TOUTE ŒUVRE A LE MERITE D’EXISTER.

Ces comme les nombreux internautes qui hantent les forums pour ne rien dire… Où d’autres comme moi, qui sature les sites de conneries.

La « perfection » n’existe pas avant qu’elle ne soit décrétée par la preuve sociale…

J’ai une préférence pour le cinéma de ma jeunesse.
Il y a malgré tout de bonne chose dans le cinéma d’aujourd’hui.

La qualité des scénarios n'est pas toujours à la hauteur des nouvelles innovations des effets spéciaux.

Le cinéma n’a plus le même rythme dans l’intensité dramatique.
Nous sommes passé des oeuvres d’ambiances au cinéma spasmodique. (Comme toute la société d’ailleurs !)

Cessons de critiquer les films remakes et le nouveau feuilleton en cours de réalisation comme « le Prisonnier ».

On jugera de sa valeur artistique et le degré de sa dénaturation du culte au visionnage…

« J’attends avec impatient et tolérance sa nouvelle version. »

En 2009 nous serons comment est constituer la nouvelle série sur le prisonnier.
Si est digne de son père créateur Patrick McGoohan d’obtenir la note symbolique du 6.

Car force de dire que tout est systématiquement de la merde avant même que tout projet soit réalisé.

Les créatifs vont cesser d’innover hors des sentiers archi rabattus.
Nous allons rester en position géostationnaire sur le ruban de Möbius du film culte en devenir cul-cul…

Ceci dit, je vous souhaite une bonne année 2009…
Et bien le bonjour a votre patron avant qu’il se délocalise dans le grand village Chinois.
oscar

Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mori
Numéro 2
Numéro 2


Inscrit le: 07 Sep 2005
Messages: 938
Localisation: dernier habitant du Village

MessagePosté le: 16 Jan 2009 02:48    Sujet du message: Répondre en citant

oscar a écrit:
Ceci dit, je vous souhaite une bonne année 2009…
Et bien le bonjour a votre patron avant qu’il se délocalise dans le grand village Chinois.
... salut,

il n'a pas été plus loin que son cimetière.
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6 Index du Forum -> Les nouveautés Toutes les heures sont au format CET (Europe)
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Version Fr réalisée par : 2037 | Traduction par : Hélix

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 20142 / 279