Vers le site du rôdeur Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6
Centre d'échange sur la série "Le Prisonnier"
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Echec et Mat
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6 Index du Forum -> Les 17 épisodes à la loupe
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
vhellers
Prisonnier
Prisonnier


Inscrit le: 23 Juil 2008
Messages: 28
Localisation: Pézenas

MessagePosté le: 02 Aôu 2008 15:04    Sujet du message: Répondre en citant

Je n'ai pas le même enthousiasme sur cet épisode.

Avec un sujet aussi fort que les échecs dans une série de ce genre il y avait moyen à mon sens d'aller bien plus loin que de faire juste un échiquier géant et d'appeler un personnage "le roi".

Le traquenard dans lequel tombe le Prisonnier semble vraiment énorme et on se demande presque pourquoi se donner tant de mal, je n'ai même pas souvenir que la question récurrente de la raison de sa démission lui soit posée une fois. Par contre ça fait presque du bien de le voir se faire remettre en place vis-à-vis de son arrogance. A croire qu'ils suivaient les critiques au jour le jour en faisant la série.

Par contre une chose que j'ai appréciée, c'est probablement l'épisode où l'on voit le plus de Moke :

http://miniclub06.free.fr/videos/ThePrisoner09.html

Bonjour chez vous!
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
accept
Prisonnier
Prisonnier


Inscrit le: 28 Juil 2008
Messages: 30

MessagePosté le: 02 Aôu 2008 19:53    Sujet du message: Breaker Répondre en citant

Ce n'est pas la première fois que j'aperçois des remarques quant à l'agressivité, l'arrogance ou la violence du numéro 6. Je les trouve pour le moins surprenantes, car ce sont justement les reproches que lui adresse le numéro 2 ! Se peut-il qu’il en persuade d’abord certains spectateurs ? Le numéro 6 serait alors bien seul…

Enlevé et retenu prisonnier, dans un endroit inconnu et abrutissant, accusé et humilié, privé de son existence et de son nom, épié et trahi, soumis à la violence physique et psychologique, sans recours et sans justice... Que reste-il au numéro 6 ? Sa fierté peut-être. Il refuse d'être un villageois, et c'est bien le moins qu'on espère de lui.

vhellers a écrit:
Avec un sujet aussi fort que les échecs dans une série de ce genre il y avait moyen à mon sens d'aller bien plus loin.

Amateur d’échecs j’ai tendance à souhaiter la même chose, mais je suis souvent déçu par l’utilisation qu’on fait de ce jeu. La tentation est grande d’une métaphore globale, intégrale. Mais les échecs ne sont pas la vie, comme le prétendait facilement un certain joueur...

vhellers a écrit:
Je n'ai même pas souvenir que la question récurrente de la raison de sa démission lui soit posée une fois.

Ce détail est intéressant. Les numéros 2 n'ont pas tous les mêmes objectifs. Certains veulent seulement lui faire avouer les causes de sa démission, tandis que d'autres cherchent simplement à l'humilier (le terrifiant Free for all) ou encore l'utilisent à d'autres fins (Do not forsake me oh my darling ou It's your funeral). Ce dernier épisode est d'ailleurs particulièrement sadique puisqu'on utilise justement son caractère intransigeant pour le manipuler et le discréditer.
Ces variations nous sortent du schéma linéaire où le motif de la démission serait le seul enjeu, repoussé d'épisode en épisode, jusqu'au final qui viendrait fermer la série sur elle-même.
_________________
« Ceux qui ne bougent pas ne sentent pas leurs chaînes. » Rosa Luxembourg
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
vhellers
Prisonnier
Prisonnier


Inscrit le: 23 Juil 2008
Messages: 28
Localisation: Pézenas

MessagePosté le: 02 Aôu 2008 21:07    Sujet du message: Re: Breaker Répondre en citant

accept a écrit:
Ce n'est pas la première fois que j'aperçois des remarques quant à l'agressivité, l'arrogance ou la violence du numéro 6. Je les trouve pour le moins surprenantes, car ce sont justement les reproches que lui adresse le numéro 2 ! Se peut-il qu’il en persuade d’abord certains spectateurs ? Le numéro 6 serait alors bien seul…


Je me suis mal exprimé. Je veux dire que dans cet épisode "il en fait trop", c'est voulu et c'est pourquoi j'ai fait cette remarque.

Rassurez-vous, ce n'est pas moi qui dans l'absolu irai lui reprocher son arrogance, sa fierté ou sa violence étant donnée que dans le grand village dans lequel nous vivons ce sont les reproches qui me sont régulièrement faits.

C'est d'ailleurs quelque chose qui me surprendra toujours de voir à quel point les gens sont demandeurs de ce type de héros et qu'une fois la touche mise en veille de leur TV pressée ils redeviennent de braves habitants du village prêt à lincher celui qui ne rentre pas dans le moule global.

Il suffit pour s'en convaincre d'avoir l'outrecuidance de ne pas se laisser insulter ou voir un de ses proches ou biens malmenés et d'envoyer quelques gnons bien mérités. L'homme moderne a tellement été anesthésié par le système qu'il peut se faire insulter, voir ses biens partir en fumée, ses proches violés, sans réagir parce qu'on lui a enfoncé au plus profond de son esprit qu'il ne devait jamais assurer sa défense lui-même. Ce qui rapproche l'homme moderne, qui se prend pour un loup pour un tas de raisons futiles, très proche des animaux tels que les gnous.

Bonjour chez vous.
_________________
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Number 9
Pion
Pion


Inscrit le: 14 Déc 2006
Messages: 55

MessagePosté le: 10 Oct 2008 09:21    Sujet du message: Répondre en citant

vhellers a écrit:
Avec un sujet aussi fort que les échecs dans une série de ce genre il y avait moyen à mon sens d'aller bien plus loin que de faire juste un échiquier géant et d'appeler un personnage "le roi".
Moi qui joue (ou plutot jouais) un peu aux échecs, je ne m'étais pas posé la question mais maintenant que tu le dis, c'est vrai que le rapport entre le jeu et l'épisode est assez réducteurs, le réalisateur n'ayant retenu que les noirs et les blanc, a se demander si lui meme il sait jouer aux échecs. Et tu as raison, il y avait matiere a aller plus loin.
vhellers a écrit:
je n'ai même pas souvenir que la question récurrente de la raison de sa démission lui soit posée une fois.

Au bout de quelques épisodes, on a fini par s'habituer au fait que la question sur la raison de sa démission et le désir de l'aplatir et de lui montrer qui est le plus fort vont de pair, ca varie selon les épisodes et les numéros 2 mais ca nous mene au meme endroit en fin de compte.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email
claude
Numéroté
Numéroté


Inscrit le: 28 Sep 2005
Messages: 16

MessagePosté le: 09 Aôu 2010 13:27    Sujet du message: Répondre en citant

Il était un temps où pour une personne qui s'engageait, la démission était considérée comme une trahison. Pour un Agent secret, c'était l'équivalent d'une désertion face à l'ennemi. Et même l'ennemi n'avait guère confiance.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
claude
Numéroté
Numéroté


Inscrit le: 28 Sep 2005
Messages: 16

MessagePosté le: 09 Aôu 2010 13:30    Sujet du message: Répondre en citant

Dans le 1er épisode, la terrasse sur laquelle John Drake alias Big Ben, alias Peter Smith rencontre une serveuse âgée a pour sol un plateau d'échecs.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Freeman !
Gardien
Gardien


Inscrit le: 26 Aôu 2010
Messages: 191
Localisation: In the Village

MessagePosté le: 19 Sep 2010 01:17    Sujet du message: Répondre en citant

Si vous vous demandez si l'équipe savait jouer aux échecs, je réponds tout net non ! J'ai passé plus de deux heures sur la partie et il y a un tas d'erreurs incompréhensibles qui sont autant dus à la méconnaissance de la stratégie échiquéenne même de faible niveau que de problèmes de montage. De plus, on peut démontrer que le mat final n'est possible que s'il y a un 3e cavalier blanc ! C'est possible mais hautement improbable ! On peut se demander si vraiment les joueurs savent jouer !

Le 5e coup qui voit le déplacement du pion dame (Numéro 6 donc) est stupide dans cette position et on prétend que le joueur est un champion !!! Pire, la réplique suivante (le fou se retire) est encore plus consternante ! Truffée d'incohérences cette partie, je vous le dis !

J'aime beaucoup cet épisode (j'hésite entre 3 et 4/4) mais il n'est pas mon préféré à cause de quelques maladresses (le coup du médaillon, la disparition de la Reine, le revirement final) qui font un peu tâche mais ce n'en est pas moins un bon épisode, très symbolique et riche. Very Happy
_________________
I will not be pushed, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed, or numbered!

Une analyse complète de la série par votre serviteur disponible ici :
http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/le-prisonnier-1967-1968
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
dxavier
Démissionnaire
Démissionnaire


Inscrit le: 10 Aôu 2011
Messages: 1

MessagePosté le: 10 Aôu 2011 15:53    Sujet du message: Répondre en citant

Freeman ! a écrit:
Si vous vous demandez si l'équipe savait jouer aux échecs, je réponds tout net non ! J'ai passé plus de deux heures sur la partie et il y a un tas d'erreurs incompréhensibles qui sont autant dus à la méconnaissance de la stratégie échiquéenne même de faible niveau que de problèmes de montage.

Il est clair que l'on reconnait que l'équipe n'était joueur, encore moins de compétition. Mais c'est un point commun à pratiquement tous les films parlant d'échecs.

Je n'y ai pas passé 2 heures à analyser la partie, et je n'ai pas sorti d'échiquier en regardant la partie, alors je n'ai pas pu suivre la partie. D'autant que la façon d'annoncer les coups est très particulière, et imprécise. Normalement on utilise ce que l'on appelle la notation algébrique, qui même si on ne fait pas de compétition chaque joueur d'un niveau même moyen la connait (car toute la littérature échiquéenne l'utilise - en remplaçant éventuellement les initiales par le symbole de la pièce).
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Freeman !
Gardien
Gardien


Inscrit le: 26 Aôu 2010
Messages: 191
Localisation: In the Village

MessagePosté le: 10 Aôu 2011 16:41    Sujet du message: Répondre en citant

Oui mais la notation algébrique est une notation écrite. A l'oral, c'est différent, la manière que les anglais ont d'annoncer les coups est telle qu'elle est décrite dans la série. Mais en VF, on a traduit tel quel et donc c'est encore moins compréhensible pour un français !

Toutefois, lorsque Numéro 6 lit son journal juste après la torture de la Tour, on voit qu'il regarde un problème d'échecs qui lui est tout à fait réel. C'est un mat en deux ou trois coups assez facile mais très joli. Avis aux amateurs : faites arrêt sur image sur le diagramme et résolvez-le si vous voulez ! Razz

Sinon, je confirme, comme je l'ai dit dans ma critique, que la partie est tout à fait incompréhensible. Elle est assez extraordinaire vers la fin car je crois que pour que le mat final soit possible, qu'il faut trois cavaliers !! Alors, c'est envisageable avec un pion promu en cavalier mais ça reste un coup rare ! Razz


Toutefois pour répondre à ta remarque, dxavier, ce n'est pas toujours le cas : certains films font attention à faire des parties réalistes : ainsi, dans l'excellent film La Diagonale du fou (avec Michel Piccoli), un maître d'échecs expérimenté a composé les parties des deux candidats au championnat du monde. Dans Bons Baisers de Russie, la scène d'ouverture est une partie d'échecs de Spassky et dans L'Eéchiquier de la passion (avec Bruno Ganz), le splendide mat final est le final de la partie Vaganian-Planinc (avec inversion de couleurs). Donc parfois, on peut avoir des bonnes surprises même si la plupart de temps, comme tu dis, les parties d'échecs de séries ou de films sont souvent incompréhensibles !
_________________
I will not be pushed, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed, or numbered!

Une analyse complète de la série par votre serviteur disponible ici :
http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/le-prisonnier-1967-1968
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
snarkhunter
Majordome
Majordome


Inscrit le: 11 Oct 2006
Messages: 318
Localisation: quelque part... parfois

MessagePosté le: 11 Aôu 2011 19:02    Sujet du message: Répondre en citant

Voici une autre scène d'échecs cinématographique que les amateurs pourront avoir envie d'étudier : elle est tirée d'une mini-série du milieu des années 80, "Si c'était demain" ("If Tomorrow Comes" en VO). L'héroïne, une arnaqueuse qui exerce ses talents dans les milieux aisés, saisit l'occasion d'une croisière sur un luxueux navire pour défier simultanément deux grands maîtres internationaux (...!), en les faisant en réalité jouer l'un contre l'autre : elle a obtenu les Blancs sur une partie, et les Noirs sur la seconde, ce qui lui permet ainsi de jouer la première partie en reproduisant les coups du second joueur (les deux parties se déroulant dans deux salons distincts du navire, alors qu'elle se déplace de l'un à l'autre entre chaque coup, et que les spectateurs ont l'interdiction d'en faire autant...). Ce dispositif lui donne la possibilité de gagner l'une des deux parties, ce qui faisait l'enjeu d'un pari important.

Une astuce scénaristique assez grossière, et pas le moins du monde crédible (on n'a en effet jamais vu un joueur absolument inconnu venir défier deux grands maîtres internationaux, et se permettre d'en battre un !). D'autant que les parties ne sont clairement pas chronométrées, ce qui constitue un élément d'invraisemblance supplémentaire. Mais il s'agissait avant tout d'une série d'aventures et de suspense, si bien que certains détails techniques en devenaient de ce fait assez secondaires...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6 Index du Forum -> Les 17 épisodes à la loupe Toutes les heures sont au format CET (Europe)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Version Fr réalisée par : 2037 | Traduction par : Hélix

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 26710 / 279