Vers le site du rôdeur Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6
Centre d'échange sur la série "Le Prisonnier"
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Danse de mort
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6 Index du Forum -> Les 17 épisodes à la loupe
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
snarkhunter
Majordome
Majordome


Inscrit le: 11 Oct 2006
Messages: 318
Localisation: quelque part... parfois

MessagePosté le: 03 Sep 2010 21:12    Sujet du message: Répondre en citant

Freeman ! a écrit:
C'est comme pour Danse de Mort qui à mon avis est un des tous premiers épisodes car Numéro 6 dit qu'il est "nouveau" et dans sa conversation avec Dutton, on s'aperçoit qu'il est prisonnier que depuis moins de trois mois.

Je crains que cet argument ne soit guère valable ici : selon ce que je me rappelais, et qui s'est confirmé lors de mon récent revisionnage, dans tous les épisodes où le sujet est évoqué, le Numéro 6 est toujours présenté comme quelqu'un qui vient d'arriver au Village. Son ancienneté exacte n'est jamais clairement établie dans la conversation, mais il est néanmoins toujours présenté comme "un petit nouveau"...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Freeman !
Gardien
Gardien


Inscrit le: 26 Aôu 2010
Messages: 191
Localisation: In the Village

MessagePosté le: 03 Sep 2010 22:13    Sujet du message: Répondre en citant

snarkhunter a écrit:
Son ancienneté exacte n'est jamais clairement établie dans la conversation, mais il est néanmoins toujours présenté comme "un petit nouveau"


Sauf une fois : dans L'impossible pardon où lors de sa conversation avec Janet, il apprend que cela fait un an qu'il a été kidnappé. Si au bout d'un an, tu es toujours un "petit nouveau"... Rolling Eyes

Non, je pense qu'il y a un ordre d'épisodes qu'on peut retrouver par la logique mais McGoohan a délivré "son" ordre et à première vue, il me paraît tout à fait cohérent. Je suis en train de revisionner toute la série et je vais voir si je peux trouver "mon" ordre à moi et s'il sera différent de McGoohan.
_________________
I will not be pushed, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed, or numbered!

Une analyse complète de la série par votre serviteur disponible ici :
http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/le-prisonnier-1967-1968
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Number 9
Pion
Pion


Inscrit le: 14 Déc 2006
Messages: 55

MessagePosté le: 04 Sep 2010 21:37    Sujet du message: Répondre en citant

Freeman ! a écrit:
Number 9 a écrit:
le numéro 2 de l'épisode A, B et C non seulement essuie un des pires échecs mais en plus est menacé par la haute autorité tout le long de l'épisode ou il lui est dit entre autres qu'il n'est pas indispensable et que son avenir est en jeu. Un cas unique dans la série. Et pourtant, il est le premier a revenir .... pour échouer une seconde fois.


Pas tout à fait d'accord. Dans Le Général, Numéro 2 est plus sûr que lui que dans A. B. et C. Pour moi, il serait plus plausible que Le Général soit avant A. B. et C. C'est comme pour Danse de Mort qui à mon avis est un des tous premiers épisodes car Numéro 6 dit qu'il est "nouveau" et dans sa conversation avec Dutton, on s'aperçoit qu'il est prisonnier que depuis moins de trois mois.
Je voulais dire qu'à la fin de l'épisode intitulé 'Le général', le numéro 2 échoue comme dans 'A.B. et C.'. Je suis d'accord avec toi au moins sur un point, si 'Le général' avait été diffusé avant 'A.B. et C.', le renvoi du numéro 2 à la fin de 'A.B. et C.' aurait été plus cohérent, à condition bien sur qu'il s'agisse du même numéro 2 car on ne peut pas exclure non plus qu'un acteur ait pu interpréter deux numéro 2 distincts alors que dans le cas de Leo McKern c'est le même car il le dit lui-même.

En ce qui concerne enfin la place de 'Danse de mort', je l'avais déjà dit sur un autre topic, si le numéro 6 envoie des infos sur le village dans un cadavre, il faut qu'il ait pleine confiance en ses anciens supérieurs donc de ce point de vu, cet épisode aurait du forcément passer avant 'Le carillon de Big Ben' et 'Le retour', ce qui ne fut pas le cas.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email
christine
Villageois
Villageois


Inscrit le: 11 Avr 2011
Messages: 119

MessagePosté le: 31 Déc 2011 17:53    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjours à tous en ce dernier jour de l'année 2011,

"Danse de mort" est l'épisode qui m'a donné l'envie de découvrir toute la série. Un soir, trés tard, il était environ 1h00 du matin, j'avais, par curiosité, décidé de jeter un coup d'oeil sur le"Prisonnier" diffusé à cette heure sur FR3. Je suis tombée en plein milieu de l'épisode "Danse de mort". Ce fût mon premier vrai contact, en temps qu'adulte avec cette série. J'ai été frappée par l'atmosphère trés particulière. Je me rappelle de cette femme, étrange, à l'allure garçonne entre "Louise Brooks" et "Colette" et cet homme au regard si pénétrant. Je n'ai regardé qu'une dizaine de minutes de l'épisode à ce moment-là mais me suis fais fait la promesse de ne pas manquer le prochain rendez-vous avec la série à sa prochaine rediffusion. Ce fût chose faite quelques années plus tard.

Etant enfant, j'avais vu quelques épisodes qui m'avaient laissé une impression durable. Je me rappelle en particulier de la terrifiante boule blanche, des "étranges" colonnes de la place du Village ainsi que de la plage semblant infinie, une plage dans laquelle il semble facile de se perdre à tout jamais...

J'ai eu la chance de voir "Danse de mort", cet été à Portmeirion. C'est d'ailleurs,le seul épisode que j'ai vu là-bas. C'est une expérience trés étrange que de voir un épisode du "Prisonnier" dans son contexte, sutout celui-ci. Celà me fait penser à une nouvelle "gothique", lue il y a quelques années. Dans cette nouvelle, il était question, d'un homme qui meurt littéralement de terreur la nuit ou il lit un roman fantastique dans son contexte (manoir perdu au milieu des bois).

"Danse de mort" a été tourné à Portmeirion en même temps que "l'arrivée", "Liberté pour tous" et "Echec et mat". Il devait être le deuxième épisode diffusé, mais ce fût "Le carillon de Big Ben" qui fût choisi. Les producteurs ont, semble t-il, craint de rebuter les spectateurs avec un épisode trop surréaliste .

Il ne s'agit, en effet, pas de l'épisode le plus facile qui soit. Je ne suis pas sure de l'avoir compris complètement mais comme je ne pense pas avoir complètement compris toute la série ...

Mais il s'agit certainement d'un des épisodes les plus poétiques, voir le plus poétique. Le réalisateur dit avoir été inspiré par Cocteau, en particulier "Orphée". A mon avis, c'est la série toute entière qui semble avoir été inspirée par le poète. Je pense qu'il ne l'aurait certainement pas reniée.

Cette épisode comporte des scènes qui sont parmis les plus belles de la série, en particulier le dialogue sur la plage entre le N°6 et le N°2 . Ce que j'apprécie aussi c'est l'importance des femmes dans cet épisode. La N°2 en particulier est l'un des plus marquants et inquiétants N°2 de la série. Elle est un peu socière, elle a même un chat noir. Son rire à la fin est ausi glaçant que le rire de Léo Mc Kern est chaleureux.

L'épisode oscille entre la politique fiction à la 1984 et le conte . Par exemple, le personnage de la surveillante blonde du N°6 me fait penser à Catherine, l'ex épouse de Winston Smith (1984) avec sa manie d'asséner mécaniquement des formules toutes faites.

Le costume de Peter Pan de la N°2 rend le personnage de James Barrie des plus ambigus. Ce personnage enlève des enfants pour les conduire au Pays de Nulle Part, un pays dont il est impossible de sortir tel le Village.

L'épisode est truffé de symboles et de références. Je n'aurai pas le temps de tous les répertorier.

Bon, je vais devoir vous quitter, j'en profite pour vous souhaiter à tous une bonne fin d'année 2011.

Au revoir et à l'année prochaine.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
christine
Villageois
Villageois


Inscrit le: 11 Avr 2011
Messages: 119

MessagePosté le: 31 Déc 2011 18:15    Sujet du message: Répondre en citant

En post scriptum, je trouve que "Danse de mort" est l'épisode de circonstance en cette période de l'année.
Le peuple, c.à.d nous a le droit (l'obligation) de faire la fête à une ou deux périodes de l'année. Les magasins croulent à cette période sous les robes de coktail et les produits de luxe divers. Il nous sera donc permis de manger du foie gras des huitres et suprème luxe une once de caviar. Et celà quasiment sur ordre que celà nous plaise ou non. Nous aurons même le droit de boire du champagne quoique avec modération comme nous le clamment sans arrêt toutes les annonces.
Tout celà est dans une logique de consommation. Le reste de l'année nous n'avons qu'à travailler plus pour gagner plus (de moins en moins plus d'ailleurs) et nous taire.
Toute référence à "Danse de Mort" est surement une pure coïncidence à moins que ceux qui nous dirigent aient sciemment plagié l'oeuvre de Patrick Mc Goohan.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Freeman !
Gardien
Gardien


Inscrit le: 26 Aôu 2010
Messages: 191
Localisation: In the Village

MessagePosté le: 31 Déc 2011 19:08    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ce post Christine. Je n'avais pas vu l'épisode sous ce contexte ! Ni le lien entre Saint-Sylvestre et cet épisode ! Je devrais peut-être le revoir. Il ne m'a jamais trop plu, c'est l'épisode que j'aime le moins dans la série (malgré son excellent Numéro 2).

Sur "l'obligation de s'amuser", ça me rappelle les pancartes de Liberté pour tous. C'est moins explicite dans Danse de Mort alors que paradoxalement, c'est un de ces thèmes principaux !

Merci de cette nouvelle lecture ! Chaleureusement ! Et joyeuse année quand même. Même si c'est un voeu conformiste, il n'en est pas moins sincère ! Very Happy
_________________
I will not be pushed, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed, or numbered!

Une analyse complète de la série par votre serviteur disponible ici :
http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/le-prisonnier-1967-1968
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
christine
Villageois
Villageois


Inscrit le: 11 Avr 2011
Messages: 119

MessagePosté le: 01 Jan 2012 19:32    Sujet du message: Répondre en citant

Merci pour ta réponse chaleureuse Freeman,

Tous mes voeux sincères (et conformistes) pour la nouvelle année.

fete

Je suis contente que mon post t'ai donné envie de revoir cet épisode. Ta propre analyse de "l'impossible pardon" m'avait poussé à revoir et à juger cet épisode moins sévèrement.

Pour tout te dire, "Danse de mort" n'est pas mon épisode préféré à moi non plus. Son scénario est nettement moins perlé que "l'Arrivée" . En revanche il fait trés bien ressortir les deux aspects du Village. L'un est d'une dangereuse séduction, je m'y laisserais certainement prendre si j'étais plongée dans le contexte. Son autre aspect est d'une grande noirceur . La vie humaine n'y pèse pas lourd ( Cf le destin du malheureux Roland Walter Dutton).

La complète impuissance du numéro 6 à sauver l'un de ses rares véritables amis en fait un épisode d'une grande portée tragique.

pour finir voici l'annonce du garde champêtre aux villageois :
"Avis à la population ! Tous les citoyens sont priés de noter que le Carnaval a été décrété pour cette nuit ! Remontez le temps ! Il y aura de la musique ... des danses joyeuses ...
Tous au Carnaval ! C'est un ordre !"

Terrifiant ! Non ?

L'aspect festif de "Libertée pour tous" est de nature "électorale" . Patience, nous aurons bientôt le remake.

Be seeing you !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mori
Numéro 2
Numéro 2


Inscrit le: 07 Sep 2005
Messages: 946
Localisation: dernier habitant du Village

MessagePosté le: 26 Mai 2012 14:50    Sujet du message: Répondre en citant

salut,

on peut toujours se poser la question, même si au tribunal il est bien précisé qu'aucun nom ne doit être donné aux personnes, pourquoi Roland Walter Dutton est plus R.W. Dutton que n° 42 aux yeux de lui-même, du n° 6 et même de ses geôliers. qu'a-t-il donc fait de si important dans sa vie antérieure de barbouze pour avoir un tel traitement ?
_________________


Dernière édition par Mori le 09 Oct 2019 14:39, édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
christine
Villageois
Villageois


Inscrit le: 11 Avr 2011
Messages: 119

MessagePosté le: 27 Mai 2012 13:37    Sujet du message: Répondre en citant

A mon avis mon cher Mori (mais c'est juste un avis) c'est pour la compréhension de l'histoire .
Il est en effet beaucoup plus facile de retenir un nom qu'un numéro!
Tous ceux qui ont essayé de retenir un code de carte bleue me comprendront!
"Danse de mort " est déjà un épisode trés compliqué.
Ce personnage vient du passé de notre héro tout comme Cobb.
Un autre personnage est désigné par son prénom, Alison de "Double personnalité"
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Freeman !
Gardien
Gardien


Inscrit le: 26 Aôu 2010
Messages: 191
Localisation: In the Village

MessagePosté le: 27 Mai 2012 15:46    Sujet du message: Répondre en citant

Sans oublier Nadia/Numéro 8 (Le Carillon de Big Ben).

Numéro 6 connaît le vrai nom de Numéro 42. Il l'utilise donc, car il préfère un vrai nom qu'un numéro. Numéro 42 a également résisté, c'est un rebelle comme Numéro 6, et il se rappelle de son nom. Le problème est qu'il n'a pas "l'importance" de Numéro 6 pour échapper à son terrible destin.

Pour les geoliers, je ne sais pas par contre. Mais Christine n'a pas tort : c'est une connaissance de Numéro 6, il a donc à ce titre peut-être droit à un tel "honneur"...
_________________
I will not be pushed, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed, or numbered!

Une analyse complète de la série par votre serviteur disponible ici :
http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/le-prisonnier-1967-1968


Dernière édition par Freeman ! le 28 Mai 2012 22:08, édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6 Index du Forum -> Les 17 épisodes à la loupe Toutes les heures sont au format CET (Europe)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Page 3 sur 4

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Version Fr réalisée par : 2037 | Traduction par : Hélix

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 26725 / 279