Vers le site du rôdeur Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6
Centre d'échange sur la série "Le Prisonnier"
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Votre seconde série culte
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6 Index du Forum -> L'actualité
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Peter Smith
Numéro 2
Numéro 2


Inscrit le: 08 Jan 2009
Messages: 696
Localisation: Le Village

MessagePosté le: 16 Déc 2013 13:07    Sujet du message: Série Répondre en citant

Cela peut néanmoins réveiller de vieux souvenirs, et vu que nous sommes dans le même âge les séries que tu connais, je pense aussi les connaitre.

Quand à savoir qu'elle est la seconde série préférée des membres du forum, puisque c'est le propos de ce topic, je crois qu'on en a fait le tour.
_________________
Be Seeing You
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
snarkhunter
Majordome
Majordome


Inscrit le: 11 Oct 2006
Messages: 308
Localisation: quelque part... parfois

MessagePosté le: 16 Déc 2013 13:15    Sujet du message: Répondre en citant

... En fait, je me faisais la réflexion que se contenter de donner des titres n'apporte pas grand-chose à la discussion ! Ce qui la rendrait certainement plus intéressante, ce serait pour chacun d'expliquer ce qui, dans cette "seconde série préfére" (ou dans les suivantes), avait retenu notre attention.

Avec certaines oeuvres "artistiques", on est parfois dans le pur domaine de l'émotion instinctive, dont il peut être difficile de rationnaliser l'attachement qu'on leur porte. Alors qu'une série télévisée (à ce qu'il me semble) propose des personnages, des thématiques plus ou moins précises, des lieux ou des époques : je veux donc croire que nous pouvons nous y intéresser à un titre ou l'autre. Et ce serait donc peut-être une bonne idée que d'essayer d'aller au-delà du "ça, j'aimais bien / ça, j'aime pas".

.... simple suggestion de ma part, bien entendu.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
le rOdeur
Homme libre
Homme libre


Inscrit le: 10 Fév 2002
Messages: 2056
Localisation: Le Village

MessagePosté le: 16 Déc 2013 13:35    Sujet du message: Répondre en citant

snarkhunder a raison : ce sujet est consacré à notre seconde série culte, pas à toutes les séries que l'on aime.
Nous ne somme pas ici sur un forum généraliste, mais sur un forum consacré au Prisonnier. On peut accepter quelques sujets en rapports plus ou moins lointains, mais là on commencer à faire un annuaire des séries Smile

Pour revenir au sujet, je ne me souviens même pas y avoir participé.
C'est que la réponse n'est pas aussi évidente. Avec le temps les goûts changent et on découvre de nouvelles séries qui modifient notre classement personnel.
Il faut peut-être aussi faire la distinction entre une série culte (puisque c'est de cela que l'on parle) et d'une série qu'on aime. Il y a eu beaucoup de débats à ce sujet et je vous livre mon point de vue très personnel. Ce que je concidère comme une série culte, c'est une série que j'ai évidement plaisir à regarder et à re-regarder sans limite, mais aussi une série qui me transporte, qui stimule mon imagination ou qui me fait réfléchir. Pour une série culte, j'aurais envie d'en savoir plus sur ses acteurs, sa réalisation, sa production et de le partager avec d'autres.
A contrario, une série que j'aime et que je ne considère pas comme culte, je la regarderais avec plaisir aussi, mais une fois le générique de fin passé, je n'éprouverais pas ce besoin d'aller faire des recherches dessus ou de partager mon point de vue avec d'autres.

Pendant longtemps ma seconde série culte était Cosmos : 1999 à égalité avec Chapeau Melon et Bottes de Cuir.
Pourquoi ces 2 séries ? Pour Cosmos, le côté SF, les aigles, les scénarii pas si mal foutus (saison 1), le look général (j'ai grandi dans les 70's, c'est sans doute pour ça). Pour Chapeau Melon, inconstatablement le côté décalé et l'humour british qui s'en dégage et pour Mme Peel Razz
Depuis, de nouvelles séries intéressantes ont été créées, mais je n'ai pas le recul nécessaire pour dire si elles peuvent rentrer dans ma catégorie des séries cultes.
_________________
Le rÔdeur, fan club du Prisonnier
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email Visiter le site web du posteur
snarkhunter
Majordome
Majordome


Inscrit le: 11 Oct 2006
Messages: 308
Localisation: quelque part... parfois

MessagePosté le: 16 Déc 2013 15:03    Sujet du message: Répondre en citant

... Tout d'abord, merci d'avoir pris le temps de "développer" un peu.
On peut effectivement commencer par se demander ce qui rend une série "culte". Après tout, il est très probable que, pour certaines personnes, "Derrick" ou "Louis-la-brocante" soit dans ce cas !

Je me dis pour ma part qu'on aime peut-être une bonne série pour ses qualités, et une série-culte malgré ses défauts !

Et puis... le statut de "série-culte" nécessite un certain temps pour être définitivement acquis. A cet égard, il sera peut-être utile de distinguer une série à laquelle on rend un culte (ce qui fut le cas du "Prisonnier" assez tôt, je pense) d'une série-culte. C'est peut-être un peu comme en oenologie : le temps se charge d'établir la hiérarchie entre ce qui fera un grand vin et ce qui ne deviendra jamais rien de plus qu'une vilaine piquette !

Du coup, la question qui me semble se poser est alors "Quels sont les ingrédients de base d'une bonne série-culte" ?

J'en proposerai ici quelques-uns :
- un univers sortant de l'ordinaire : à cet égard, "Le Prisonnier" reste exemplaire. Une prison à l'air libre dans laquelle rien n'est jamais ce qu'il semble être, et où obtenir une réponse à la moindre question rend souvent la situation d'un protagoniste encore plus incertaine qu'avant qu'il ne l'ait reçue !
- un héros charismatique : là, je crois qu'on touche à la première singularité du "Prisonnier". Si le personnage principal est en effet assez charismatique, il n'est par contre pas particulièrement sympathique. On le découvre vite agressif, égocentrique, irrespectueux, voire présomptueux.

Bien entendu, cela peut se comprendre dans le cadre de la série, et de la situation particulière qu'il est amené à subir. Il réagit en professionnel, en homme chargé d'une mission.

Numéro Six est résolument aux antipodes d'un John Steed décontracté en toutes circonstances. Or, les deux séries correspondantes sont des représentantes indiscutables de la "série-culte". Comment l'expliquer ?!

- de l'humour. Même noir. Et même très noir !

- des interrogations, des questionnements, permanents pour le spectateur. Des mystères qui demeureront non résolus, quoi qu'il advienne.

Et là, nous avons un autre candidat de luxe dans cette catégorie : "Twin Peaks" !

... Je souhaitais juste relancer le débat dans cette direction. Si vous le souhaitez, ajoutez votre perception des caractéristiques essentielles d'une "série-culte". Et voyons ensuite quelles sont celles qui mériteraient ce qualificatif, et "pourquoi".


Dernière édition par snarkhunter le 30 Avr 2015 12:18, édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Peter Smith
Numéro 2
Numéro 2


Inscrit le: 08 Jan 2009
Messages: 696
Localisation: Le Village

MessagePosté le: 16 Déc 2013 15:53    Sujet du message: Série Répondre en citant

C'est une très bonne idée.
_________________
Be Seeing You
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Robert Trombone
Pion
Pion


Inscrit le: 05 Mar 2013
Messages: 60
Localisation: Quoique ça peut foute !

MessagePosté le: 17 Déc 2013 10:30    Sujet du message: Répondre en citant

Pas besoin de chercher midi à quatorze heures. Une série est culte quand on lui voue un culte. C’est aussi bête que ça. Qu'est-ce qu'un culte, vous me direz. Pour les incultes, un culte est un ensemble d’actions consistant à sacraliser, c'est-à-dire à grossir démesurément l’importance d’à peu près tout et n'importe quoi. Choses, êtres ou concepts, pour le pratiquant sérieux tout est sacralisable. Du moment qu’il est capable de s’agenouiller sans trop se ruiner les cannes, il n’y a aucune limite à son amour et à sa dévotion. À proprement parler, il n’y a pas de séries cultes puisqu’elles peuvent toutes le devenir, du jour au lendemain célébrées, soldées, veillées parfois à coups de rites étranges que la morale réprouve, elles recueillent plus d’âmes en une promo que Jésus-Christ en deux mille ans. Absolument miraculeux ! C’est donc ses petits adorateurs, les pratiquants du culte appelés aussi consommateurs, qui choisissent leur baise-pied et donc la série à adorer. Tout est question d’ovaires, ce qui les émoustille, les excite ou pas, les taquine à l’orgasme. Comme les marées, aussi fluctuant. L’essentiel reste cette flamme du désir qui ne doit jamais s’éteindre. Mais comment l’entretenir ? Pour ça il y a des gars tout exprès qui se rétribuent au pourcentage : les prêtres du culte on appelle ça. C’est eux qui manufacturent la matière, qui pressent la petite hostie sur des supports modernes afin que l’homme évolué puisse se caresser intime sans se brusquer la conscience. Car il veut jouir l’homme évolué. Jouir contre tous, contre le village ! C’est l’orgasme ravissant voluptueux. Le meilleur des mondes en somme.
_________________
Ni Dieu ni maître, même nageur !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Peter Smith
Numéro 2
Numéro 2


Inscrit le: 08 Jan 2009
Messages: 696
Localisation: Le Village

MessagePosté le: 20 Déc 2013 16:37    Sujet du message: Série Répondre en citant

Destination Danger. je ne peux pas le nier, j'adore.

Voilà une série sans temps mort, au héro impulsif et direct. On va ici à l'essentiel : Il y a un méchant à mettre hors circuit, et Drake a 27 minutes pour ça. 50, par la suite.

Je n'ai aucune nostalgie d'une époque que je n'ai pas connu, mais ces histoires d'espionnage, de héro solitaire, de complots et de crise mondiale entre le Bloc de l'Ouest contre le Bloc de l'Est ont bercé mon enfance. Le cachet du noir et blanc apporte quelque chose d'authentique, de légitime par rapport à une époque aujourd'hui révolue.

Le héro voit son personnage prendre de plus en plus d'ampleur au fil des saisons. Son histoire, sans trop en dévoiler, se développe au rythme des épisodes pour finalement arriver jusqu'au N° 6.
_________________
Be Seeing You
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
snarkhunter
Majordome
Majordome


Inscrit le: 11 Oct 2006
Messages: 308
Localisation: quelque part... parfois

MessagePosté le: 31 Juil 2014 07:50    Sujet du message: Répondre en citant

... A mon grand regret, je ne connais toujours pas "Destination danger" ! A part par le souvenir - obsédant - de l'épisode "Obsession", qui est le seul que je me rappelle vaguement avoir vu jadis.

Je dispose pourtant des trois coffrets publiés, mais n'ai jamais pu m'organiser pour en découvrir le contenu.

... si ça continue, il faudra que ça cesse !

Sinon, parmi mes autres séries cultes plus récentes, je puis à présent mentionner aussi l'excellente "Eureka" (en principe, terminée après sa cinquième saison). Une remarquable série pleine d'inventivité et d'humour dans un contexte plus "SF", avec ces aventures d'un shérif à l'esprit très rationnel et pratique confronté aux péripéties de la vie dans une petite communauté secrète qui abrite les plus grands esprits scientifiques des USA. Je recommande absolument !

Par contre, je ne suis toujours pas parvenu à accrocher à "Warehouse 13", qui lorgne un peu vers les mêmes paysages (l'humour en moins).

Dans le contexte policier, si je ne l'ai pas encore mentionnée, je place désormais "Monk" très haut, car elle est du même niveau (quoique dans un registre un peu différent) de "Columbo".


Dernière édition par snarkhunter le 30 Avr 2015 12:21, édité 1 fois
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
The Prisoner
Prisonnier
Prisonnier


Inscrit le: 30 Oct 2014
Messages: 20
Localisation: Portmeirion

MessagePosté le: 04 Nov 2014 23:17    Sujet du message: Répondre en citant

Aller je relance le Topic !

Pour ma part c'est incontestablement Le Frelon Vert de Bruce Lee alias Kato !

Enorme pour moi !

Et une autre en bonus, c'est Stalag 13 renommé malheureusement par M6 en un "Papa Schultz" ridicule....

Very Happy

Be seeing you !
_________________
Les questions sont un fardeau pour les autres, les réponses une prison pour soi-même...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
The Prisoner
Prisonnier
Prisonnier


Inscrit le: 30 Oct 2014
Messages: 20
Localisation: Portmeirion

MessagePosté le: 05 Nov 2014 20:11    Sujet du message: Répondre en citant

Comment j'ai pu oublié les Thunderbirds bien sur !!!

ça fait 3 au total mais tant pis Very Happy
_________________
Les questions sont un fardeau pour les autres, les réponses une prison pour soi-même...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6 Index du Forum -> L'actualité Toutes les heures sont au format CET (Europe)
Aller à la page Précédente  1, 2, 3 ... , 11, 12, 13  Suivante
Page 12 sur 13

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Version Fr réalisée par : 2037 | Traduction par : Hélix

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 21704 / 279