Vers le site du rôdeur Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6
Centre d'échange sur la série "Le Prisonnier"
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Edition "Ultime" - fin de visionnage...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6 Index du Forum -> Qu'est-ce que ça veut dire ?
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
snarkhunter
Majordome
Majordome


Inscrit le: 11 Oct 2006
Messages: 311
Localisation: quelque part... parfois

MessagePosté le: 30 Aôu 2010 09:49    Sujet du message: Edition "Ultime" - fin de visionnage... Répondre en citant

J'ai désormais presque terminé le visionnage de ce coffret (il ne me reste à présent plus que les deux montages "alternatifs" à regarder), et ai donc enfin découvert - ou redécouvert - ces longs documentaires. Voici quelques remarques "instantanées" que ce matériel m'a inspirées :

1/ Le documentaire "Temps X" de 1984 : je l'avais oublié. Il est probable qu'à l'époque, j'aie été séduit par cette présentation. Mais le point de vue d'un homme de quarante-cinq ans est bien différent de celui d'un jeune étudiant de presque vingt ans, ce que j'étais alors.

Le seul intérêt que je lui aie trouvé est indéniablement de nous offrir des vues inédites de Portmeirion. Mais tout le reste est à l'image de ce que font les frères Bogdanoff depuis près de trente ans : prétentieux, verbeux, et souvent à la limite du grotesque.

Mais je tiens à préciser que j'ignore s'ils ont jamais pris la moindre part à la conception de ce reportage. Quoi qu'il en soit, il m'a semblé y retrouver l'ombre de leur façon, médiocre et dilettante, de traiter les sujets.

S'il est plus "poli" de l'exprimer ainsi : je n'ai pas aimé.

Essayer de recréer ce qu'on croit être "l'ambiance" de la série en se promenant en costume dans le Village et en jouant à être "prisonnier du Village", c'est ce que j'ai toujours considéré pour ma part comme un comportement infantile. Peut-être est-ce parce que je crois avoir passé l'âge de "jouer aux cow-boys et aux indiens". Je ne rejette pas l'esprit enfantin qui veille en chacun de nous, mais il s'exprime différemment chez moi, voilà tout !

Bref, je trouve que cette séquence, en dehors des vues inédites de Portmeirion, est du plus haut ridicule - jusqu'à ce "Bonjour chez vous !" proféré par une personne rencontrée dans une allée. Si c'est tout ce qu'on a retenu de la série, c'est vraiment dommage selon moi...

Enfin, comme on dit : "Tous les goûts sont dans la Nature" !

2/ A côté de cela, la longue interview télévisée de 1977 était passionnante, car donnant un bel aperçu des idées sous-jacentes qui ont conduit à la conception, puis à la réalisation, du "Prisonnier".

3/ Très intéressant aussi, le documentaire sur les musiques de la série, avec les trois versions du générique d'ouverture. On peut d'ailleurs constater que la deuxième version présentée comporte des sons qui seront réutilisés comme bruitages d'ambiance dans certains épisodes. On ne peut que se féliciter du choix définitif, en particulier en entendant le thème "paisible", qui n'aurait vraiment pas paru en adéquation avec le côté volontiers chaotique de la série, auquel un accompagnement plus énergique sied incomparablement mieux.

4/ Et enfin, le très long documentaire présentant de nombreuses personnes ayant participé à cette aventure : des producteurs aux scénaristes, de l'équipe technique aux acteurs. Très, très, intéressant...

J'ai été surpris de revoir les acteurs de la série, quarante ans plus tard. Et j'ai eu bien du mal à les reconnaître parfois, tant les années les ont irrémédiablement changés (comme Derren Nesbitt ou Peter Bowles, par exemple). J'ai d'ailleurs trouvé que, comparativement, les actrices de la série avaient bien moins vieilli que la plupart de leurs homologues masculins !

Ce qui m'a le plus frappé, toutefois, c'est le portrait peu flatteur de McGoohan qui transparaît à travers toutes les anecdotes et "confessions" sur le tournage : il nous apparaît en effet comme une personnalité tyrannique. Et il semblerait aussi que l'importance de sa mainmise sur la conception des scénarios ait été quelque peu exagérée. Certes, il avait droit de regard sur tout, mais il n'est clairement pas l'auteur de la totalité de la série. Toutefois, j'ai aussi conscience que c'est là un problème inhérent aux témoignages tardifs et partiels : il eut été utile d'avoir également l'avis de l'intéressé, exprimé sur la base de ces interventions. Mais c'est quelque chose qui nous est refusé à jamais.

Les éléments concernant la genèse de "Fall Out" sont également très intéressants, pour peu qu'ils soient dignes de foi (car, là encore, on n'a pas tous les témoignages qu'on aurait pu souhaiter), et tendraient donc à démontrer que la conception du scénario général n'était peut-être pas aussi aboutie que ce que certains ont parfois laissé entendre.

L'intérêt de tous ces suppléments est donc bien réel, car on y apprend de nombreux détails, et il ne me semble pas une mauvaise chose que le mythe du "démiurge absolu" y soit quelque peu écorné au passage.

Pour le reste, eh bien, "l'énigme" reste presque entière... et sans doute n'est-ce pas plus mal ainsi !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Freeman !
Gardien
Gardien


Inscrit le: 26 Aôu 2010
Messages: 191
Localisation: In the Village

MessagePosté le: 30 Aôu 2010 11:35    Sujet du message: Répondre en citant

Ce qui est curieux, c'est que avant Le Dénouement, il y avait déjà quelques indices quant à ce qui allait se passer : Numéro 6 habite au N°1 (Le Retour), ou dans l'échange Numéro 2-Numéro 6 en VO : Who's Number 1 ? You, are Number 6 (il y a un bref silence entre le You et le are)... Puisque McGoohan, apparemment, ne savait pas comment terminer la série au moment d'écrire le dernier épisode, si on en croit le documentaire. Alors, ce ne seraient que des coïncidences ? J'avoue que cela m'a toujours géné...

Quant à la "tyrannie" de McGoohan, elle ne m'étonne pas trop, surtout lorsque Markstein a claqué la porte et le laissait seul. Quand on doit s'occuper d'une série aussi atypique et révolutionnaire, difficile d'avoir les nerfs solides. L'interview d'Annette André sur ses rapports difficiles avec Patrick est révélatrice de l'état d'esprit qui régnait sur le tournage.

Comme tu dis, dommage de ne pas avoir l'avis de McGoohan car dans son interview, il passe sous silence les difficiles conditions de tournage.

Globalement, j'ai adoré les bonus... Very Happy [/i]
_________________
I will not be pushed, filed, stamped, indexed, briefed, debriefed, or numbered!

Une analyse complète de la série par votre serviteur disponible ici :
http://theavengers.fr/index.php/hors-serie/annees-1960/le-prisonnier-1967-1968
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
snarkhunter
Majordome
Majordome


Inscrit le: 11 Oct 2006
Messages: 311
Localisation: quelque part... parfois

MessagePosté le: 30 Aôu 2010 14:36    Sujet du message: Répondre en citant

Freeman ! a écrit:
... il y avait déjà quelques indices quant à ce qui allait se passer (...) dans l'échange Numéro 2-Numéro 6 en VO : Who's Number 1 ? You, are Number 6 (il y a un bref silence entre le You et le are)...

On ne peut guère utiliser cet élément comme argument : il ne s'agit là que d'une inflexion naturelle de la langue anglaise pour insister sur "you". On obtiendrait le même effet en français en appuyant fortement sur "vous" dans la phrase traduite.

Visionnage du coffret achevé cet après-midi, en dépit d'un mal de tête persistant qui m'en a un peu gâché le plaisir.

Première surprise : le bruitage d'origine du Rôdeur, qui évoquerait presque une respiration. En tout cas bien moins effrayant que le rugissement qui lui a succédé, et que tout le monde connaît désormais.

Pour le reste, étant loin de connaître par coeur chaque séquence de chaque épisode, j'ai eu des difficultés à identifier toutes les différences dans leurs scripts respectifs. Mais cela m'aura au moins permis de (ou "obligé à") mieux apprécier le jeu de McGoohan, en écoutant ses dialogues dans la langue d'origine de la série.

Bref. Des curiosités, mais certainement pas indispensables, sauf à des étudiants en cinématographie. Il me semble que les thèmes musicaux utilisés dans ces montages ne sont pas identiques non plus.

Sinon, dans les autres petits détails et incohérences mineurs du scénario, j'ai noté la séquence du taxi dans "L'arrivée" : la pilote l'abandonne presque au pas de sa porte, en prétextant que c'est là l'endroit le plus éloigné qu'elle ait le droit d'atteindre avec son véhicule... mais elle continue pourtant son trajet dans la même direction, et on n'entend ensuite aucun nouveau bruit de moteur qui pourrait traduire un éventuel demi-tour fait un peu plus loin !

Je sais : je cherche souvent la petite bête !...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
snarkhunter
Majordome
Majordome


Inscrit le: 11 Oct 2006
Messages: 311
Localisation: quelque part... parfois

MessagePosté le: 31 Aôu 2010 19:10    Sujet du message: Répondre en citant

... J'ai une question subsidiaire pour les fins connaisseurs !
En revoyant la série ces derniers jours, j'ai éprouvé une certaine surprise en découvrant le générique de fin, sur fond d'image colorée présentant le grand bi emblématique du Village, car je me souvenais plutôt d'une présentation de la distribution de l'épisode affichée sur un fond rouge fixe.

Alors... mes souvenirs sont-ils erronés (je pourrais en effet avoir confondu avec une autre série télévisée) ? Sinon, quand et pourquoi y avait-il eu ainsi "substitution" dans la version française ?
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
le rOdeur
Homme libre
Homme libre


Inscrit le: 10 Fév 2002
Messages: 2056
Localisation: Le Village

MessagePosté le: 01 Sep 2010 07:05    Sujet du message: Répondre en citant

Le générique de fin français était en effet différent, sur un fond uni, jouant sur les motifs de barreaux.
Depuis la première version DVD, nous avons droit au générique original, avec le grand bi.
_________________
Le rÔdeur, fan club du Prisonnier
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email Visiter le site web du posteur
snarkhunter
Majordome
Majordome


Inscrit le: 11 Oct 2006
Messages: 311
Localisation: quelque part... parfois

MessagePosté le: 01 Sep 2010 07:09    Sujet du message: Répondre en citant

le rÔdeur a écrit:
Le générique de fin français était en effet différent, sur un fond uni, jouant sur les motifs de barreaux.
Depuis la première version DVD, nous avons droit au générique original, avec le grand bi.

Merci pour la précision, qui corrobore mes souvenirs.
A l'occasion, il faudra d'ailleurs que je vérifie ce qu'il en était du coffret de VHS de la série, que j'ai encore ici.
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
le rOdeur
Homme libre
Homme libre


Inscrit le: 10 Fév 2002
Messages: 2056
Localisation: Le Village

MessagePosté le: 01 Sep 2010 20:42    Sujet du message: Répondre en citant

Le premier coffret disposait du générique de fin français.
_________________
Le rÔdeur, fan club du Prisonnier
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email Visiter le site web du posteur
snarkhunter
Majordome
Majordome


Inscrit le: 11 Oct 2006
Messages: 311
Localisation: quelque part... parfois

MessagePosté le: 02 Sep 2010 06:59    Sujet du message: Répondre en citant

le rÔdeur a écrit:
Le premier coffret disposait du générique de fin français.

Ce qui explique que la différence ne m'ait sauté aux yeux que "récemment" : c'est en effet en décembre 2000 que j'avais eu ce premier coffret de DVD (succédant à celui des VHS, que j'avais reçu quelques années auparavant). Et je n'avais acheté le coffret "blanc" qu'en 2009.

Mais il est vrai que, parfois, on a des doutes quant à la fiabilité de ses propres souvenirs, qui se mélangent facilement avec d'autres...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6 Index du Forum -> Qu'est-ce que ça veut dire ? Toutes les heures sont au format CET (Europe)
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Version Fr réalisée par : 2037 | Traduction par : Hélix

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 22255 / 279