Vers le site du rôdeur Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6
Centre d'échange sur la série "Le Prisonnier"
 
 FAQFAQ   RechercherRechercher   Liste des MembresListe des Membres   Groupes d'utilisateursGroupes d'utilisateurs   S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Premieres impressions sur le remake 2009
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6 Index du Forum -> Vous en pensez quoi ?
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
PHIL
Conducteur de taxi
Conducteur de taxi


Inscrit le: 22 Juin 2005
Messages: 155

MessagePosté le: 17 Nov 2009 13:51    Sujet du message: Premieres impressions sur le remake 2009 Répondre en citant

ATTENTION ! "SPOILER"

A ceux qui souhaitent ne rien savoir avant leur première vision du remake 2009 du Prisonnier : passez votre chemin !
Pour les autres, voici rapidement quelques unes de mes impressions après la vision des 2 premiers épisodes (je regarde le 3 et le 4 demain)...

Tout d'abord, le premier épisode est riche en clin d'œil à la série originale, du moins dans certains petits détails anodins (et pas utiles au récit).
Dans les premières minutes, on assiste à l'évasion d'un vieil homme, habillé comme McGoohan : veste noire avec le liseré facilement identifiable, pantalon beige, chaussures toiles. Cet homme, le numéro 93, pourrait bien être un vieux numéro 6 (étrange ressemblance avec McGoohan). D'ailleurs, plus loin dans l'épisode, on découvre l'appartement de 93 : il ressemble beaucoup à celui du numéro 6 version 1967 ! Chambre dans une alcôve à l'entrée identique, porte d'entrée similaire, plusieurs lampes astro... C'est d'ailleurs visiblement le seul logement agencé ainsi...
Les apparitions très attendues du ROVER sont réussies, particulièrement celle où il surgit de l'océan (bruitage identique à la version d'origine)...
Bien d'autres détails sont à découvrir, mais qu'en est il surtout du scénario ?
La première impression, c'est que les scénaristes n'ont pas pu résister à l'envie de plagier la série LOST... Sur le fond comme sur la forme... Ce qui nous éloigne de l'univers du prisonnier tel que nous le connaissons...
De nombreux flashbacks semblent nous guider vers la "vérité"... Tout comme on découvre dans LOST la vie des personnages sur l'île mais aussi à travers leur passé, on découvre le numéro 6 au village mais aussi dans son passé (avant le village donc...)...
La comparaison avec LOST ne s'arrête pas là : l'ambiance générale, la manière de filmer, la bande son (musiques ET bruitages)... Il devient très vite évident que LOST est une des sources d'inspirations...
Dans un ambiance de "complot" (il semblerait qu'un groupe pharmaceutique soit dans l'histoire), de paranoïa, le récit se développe d'une façon très onirique, toujours à la frontière du réel... Le numéro cherche donc plus à résoudre l'énigme du village (et de sa présence dans ces lieux (car il est amnésique....)).
Le rythme des épisodes est assez lent, et l'on ne retrouve pas (du moins à ce stade) l'esprit de la série originale... Pas question ici de faire une critique sur l'éducation ("le général"), sur la politique ("liberté pour tous"), ou sur quoique ce soit d'ailleurs...
On pense plutôt à l'épisode "A,B et C"... Mais si "A,B et C" fonctionnait sur 1 heure de programme, il semble difficile de maintenir la même efficacité sur 6 heures...
Le prisonnier version LOST...
A suivre....
_________________
http://the-night-mirror.blogspot.com/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
nunus
Démissionnaire
Démissionnaire


Inscrit le: 17 Nov 2009
Messages: 1

MessagePosté le: 17 Nov 2009 19:26    Sujet du message: Répondre en citant

Ah besoin de parler de ce remake aprés le visionnage de la série sachant l'importance dans mes références télévisuelles que l'oeuvre de Patrick possède.
Commençons par les références (j'ai vu les 2 premiers), il y'a aussi une lampe lave dans l'appartement du 93 et une référence au grille de la prison qui ce referme sur 6 dans l'original lorsqu'il ressort de la clinique aprés son 2 ° rendez-vous avec le/les psys Wink Certaines situations sont aussi celle du Arrival original avec le passage à l'hôpital, l'enterrement, la femme "complice" ... qui va semble t'il ici garder une importance.

Sinon pour ce qui est dans la série en elle même, j'avais trés peur de ce remake (comme pas mal de monde non ?) et aprés avoir vu les trailers je m'étais fais à l'idée de quelque chose de moderne et de trés américain dans le ton. Et sur ça je dois admettre que c'est bien le cas ce qui rejoint Phil et son parallèle avec Lost et surement d'autres production récente. Il est quand même intéressant de voir que l'on retrouve le côté décalé, kitch de la série original par le village en lui même, les voitures .. Le côté paranoia semble avoir été atténue à mon avis puisqu'on a moins cette notion de flicage et de survellance et je me surpris de voir avec quels liberté les villageois pouvaient parler du village et de leur condition sans être complètement lobotomisé.

Dans les différences, j'aime beaucoup la mythologie développé autour du numéro 2 avec son fils et surement sa femme qui son entourés de mystére. La télévision en remplacement de la radio de masse est tout bonnement génial et un bon point pour le soap que regarde les prisonniers et qui donne droit à des dialogues fort sympathique.

L'encrage dans le monde contemporain est un peu too much avec ces 2 grandes tours qui sortent dans le désert façon World Trade Center et les actes terroristes au sein du village ... mais avec V cela semble de plus en plus en vogue Wink

Enfin dans l'ensemble je suis agréablement surpris pour pas dire conquis. La mythologie y est bien distillé, les personnes sont intéressants et bien construites, un soin a été apporté à beaucoup de détail ce qui est appréciable. La clôture de l'épisode 2 montrant un six qui commence à douter de son identité laisse supposer des développement intéressant. Malgré tout Phil, je pense pas à une multinationale pharmaceutiques derrière ce village. On peu espérer que les scénaristes respecteront l'oeuvre original en ne tombant pas dans la facilité et en nous distillant des informations tout au long de sa courte ou longue vie, voir même pas du tout de réponse.

Seul chose qui me gêne en tant que fan de l'original c'est la construction de la série sur plusieurs épisodes et non avec des loners. Mais bon, aprés tout, c'est ça aussi les séries du XXI° siècle ... Même si contrairement à Phil, le développement long, me plait. C'est un pâte de fabrique de nombreuses oeuvres majeurs américaines et qui laisse le temps à l'intrigue et à l'univers de s'installer et le titre des prochains épisodes laisse présagé un retour à la série classique ([Attention risque de spoiler]Alternance d'un remake et un original[Fin]). De plus justement la différence avec Lost, c'est que ça va quand même vite dans les intrigues sur l'île entre les personnages et leur rapport à celle-ci. Reste à voir si la série va s'accélerer ou va rester dans un rythme mythologique maîtrisé, distillé, cohérent et intéressant. Un mauvais point sur les Flash Back aussi qui nous aide pas vraiment à la compréhension du délire mais bon si ça leur fais plaisir Wink

Enfin je resterais sceptique sur la réussite jusqu'au visionnage des 6 épisodes et déja des 2 suivants ce soir.

Be seeing you
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PHIL
Conducteur de taxi
Conducteur de taxi


Inscrit le: 22 Juin 2005
Messages: 155

MessagePosté le: 20 Nov 2009 08:47    Sujet du message: Répondre en citant

Le malaise s'accentue avec la vision de l'épisode 3...
Le prisonnier s'éloigne, LOST s'installe...
Alors oui, il y a des clins d'oeil amusants avec la série d'origine...
Une tasse qui vole sur une table, une lotus qui passe dans le fond du générique du 5eme épisode (1mn52s, faut pas la louper !), des pennyfarthing accrochés au plafond d'une discothèque (un bar gay ?), etc, etc...
Ceci dit, c'est un peu les seuls liens avec la série de McGoohan...
On ne retrouve en rien l'esprit allégorique, les critiques engagées... L'esprit de révolte du numéro 6 est totalement absent : là, il s'agit d'un prisonnier assez docile même (il devient conducteur de bus !), qui est totalement paumé d'un bout à l'autre des épisodes, subissant les épreuves...
Impression de malaise aussi autour de la liaison entre le fils du numéro 2 et un homme plus agé : le physique très juvénile de l'acteur Jamie Campbell Bower peut laisser penser à une histoire avec un enfant mineur... Très très maladroit de mélanger pédophilie et homosexualité !!! Carton rouge même !

Les flashback (toujours basés sur la même scène se déroulant dans un appartement de nuit) sont assez nombreux, et contribuent à l'ambiance "Lost"... D'ailleurs les points communs avec Lost vont grandissants (un trou mystérieux dans le sol remplace la trappe du bunker, une étrange organisation fait le parallèle entre le village et le reste du monde, etc...)...
Le look général de la série est cependant séduisant, et ce village de vacances (africain il me semble) remplace bien Portmerion... C'est un des parallèle avec la série d'origine : un look visuel fort, même si on passe encore après Lost...
Tout cela me fait penser au film "Blueberry"... Ce film était étonnant, et possédait une identité intéressante... Le problème, c'est qu'on le découvrait en tant qu'adaptation de Blueberry, et là, le ratage était total !
Le prisonnier 2009 est de la même catégorie : une mini-série intéressante, accrocheuse même (malgré un tempo de plus en plus lent), mais qui n'a presque rien à voir avec l'esprit du Prisonnier...
_________________
http://the-night-mirror.blogspot.com/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
PHIL
Conducteur de taxi
Conducteur de taxi


Inscrit le: 22 Juin 2005
Messages: 155

MessagePosté le: 20 Nov 2009 22:58    Sujet du message: Répondre en citant

Episode 4 : un très bon remake de "A,B et C" de la série d'origine. D'ailleurs, ce remake 2009 tout entier semble être vraiment inspiré de "A,B, et C", avec cette notion réccurente autour des rêves.
A ce stade, cet épisode me parait être le meilleur. L'intrigue se renforce mais se dévoile en même temps. La manipulation contre le numéro 6 est machiavélique, et l'on retrouve (enfin) l'ambiance du "Prisonnier", même si le caractere rebel de celui ci est passé à la trappe par contre...
Oui, un remake "A, B et C"...
_________________
http://the-night-mirror.blogspot.com/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
Orodromeus
Briseur de tasses
Briseur de tasses


Inscrit le: 25 Sep 2002
Messages: 6

MessagePosté le: 21 Nov 2009 09:41    Sujet du message: Répondre en citant

D'abord, que ce soit en thématique, esthétique, narration, personnages ou messages, ce remake n'a rien de commun avec l'original donc je ne le jugerai pas en comparaison avec la série de McGoohan. Les points communs se résument à des noms (6, 2, Village) et quelques références évidentes ou généralités (annonces par haut parleur, la clinique où 6 est amené chaque soir, le rôdeur). Donc pas la peine de s'acharner parce que -- "sacrilège!" -- ils ont changé tel ou tel détail: il s'agit d'une oeuvre différente. Ce qui est louable, quoique c'est à ce point différent qu'on se demande si ce n'était pas plus légitime de nommer ça différement.

---Spoilers pour les 6 épisodes---


Soit, la modification qui m'a gêné le plus à mes yeux: les prisonniers ne savent pas qu'ils le sont. Ce qui faisait la joie de l'original était cette bonne humeur artificielle, le fait que prisonniers savaient qu'ils étaient là contre leur gré, savaient le pourquoi mais jouaient le jeu pour retenir un semblant de santé mentale. Là, tel "The Island" de Michael Bay (quelle référence!), les prisonniers ont des prémonitions, des bribes de souvenirs d'une vie antérieure que quelque chose cloche. Il y a aussi des familles entières et des enfants qui courent dans les rues -- le No2 a même une famille, chose qui a donné lieu à une confrontation père-fils assez ennuyeuse et prévisible -- donnant un aspect Americana qui a atteri dans le désert de Namibie. Pourquoi pas, mais l'atmosphère oppressante est ici perdue puisque quasiment tout le monde semble être réellement plus en phase avec le Village qu'avec "ailleurs".

Je vais pas dire déception puisque je n'en attendais pas grand chose, mais même en m'étant préparé à quelque chose de bien différent à l'original et même en jugeant ce "remake" en tant qu'oeuvre indépendante, The Prisoner 2009 est mauvais. Mauvais, tout simplement. Je me suis rarement autant ennuyé devant une (mini)série TV, et je pèse mes mots parce que j'en ai vu pas mal des séries. Un effort considérable sur le tournage on location, le montage super-haché style années 2000 (assez typique des productions UK en fait) et un mélange rêve/réalité, ou plutôt souvenirs/action au Village parfois très réussi. Techniquement bien donc, mais scénaristiquement nul.

Beaucoup trop de dialogues sans assez de temps pour laisser le spectateur respirer. Aucun dialogue mémorable, pas de citations qui survivront à la série, pire, des dialogues ennuyeux et pas convaincants. Quand on n'est pas engagés sur les enjeux, quand on ne comprend pas le pourquoi des relations entre personnages, c'est parce que le scnénario a été mal écrit ou que les acteurs l'ont mal interprété. Rares les scènes qui figent 2 comme l'ennemi de 6: pourquoi sa haine, qu'est-ce que 6 essaie d'atteindre? Il n'est pas question pour les autorités du Village "d'informations", de révéler pourquoi 6 a démissioné, 6 est juste là et il faut qu'il se fonde dans la masse. Pourquoi 313 et 6 s'occupent tellement l'un de l'autre? Y a-t-il une autre raison que pour donner un aspect romantique à la série (oui parce qu'une série ne peut pas en être une sans ça!)? Avec ça et les relations familiales de 2, on frôle la soap opera! Des décisions que l'on comprend pas, des réactions incohérentes... Pourquoi est-ce que 6 essaie de convaincre 147 de pas sauter dans les trous, alors que 6 lui-même ne sait pas ce que ces trous représentent? Pourquoi 2 est triste à la mort de son fils alors que tout son but dans cette série c'était de balancer son rôle de gérant du Village à 6 et partir à jamais, quittant donc son fils volontairement? On passe d'une thématique à une autre, on en parle vaguement, on en parle trop explicitement sans charisme, on en parle tellement qu'on s'ennuie et puis on attend qu'on passe à autre chose. On se perd dans des pages de dialogue sans substance.

Je leur accorde le fait que ceux qui était perçus comme des flashbacks étaient en fait des évènement parallèles dans le "vrai" monde était une belle tournure. Puis tout est expliqué, de la raison du Village à qui est 2 et qui est 6. On peut penser ce que l'on veut de cette approche explicative par rapport à la série originale qui posait plus de questions à la fin que durant son parcours. En tout cas le tout aurait pu faire un épisode respectable de "Au delà du réel" (The Outer Limits), l'oeuvre aurait perdu du superflu et gagné en tempo et cohérence de propos.

Voilà. Mauvaise nouvelle pour AMC, qui se défent d'être différent avec son nouveau logo "story matters here"...
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
steed67
Numéroté
Numéroté


Inscrit le: 12 Mai 2009
Messages: 10

MessagePosté le: 23 Nov 2009 14:53    Sujet du message: Répondre en citant

bonjour tous le monde
je n est vu que les 2er epidoes, je suis plutot dessus
meme si en effet le nomero 93 aurai du etre joué par McGoohan
le reste resté decevant
le "village" na apsolument pas d'ame contrairement a la serie originale ou elle fait partit integrante de la serie....
le Rodeur qui mesure la taille d'un bullding (c ete vraimet necessaire ?)
et la partit qui me parait la plus bizzare (mais il y auras peu etre des reponse dans les episodes suivant ????)
si il n existe rien dautre que le village, il n y as pas de possibilité d'information a sous tiré au numero 6 ???? cela n est pas tres logique, d'un coté on veu absolument lui fair croire que le village et la seul chose au monde et de l'autre (on le comprent avec les flash) on veu des renseignement ???

j espere qe j aurai des reponse a la vu des autre episodes,
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
PHIL
Conducteur de taxi
Conducteur de taxi


Inscrit le: 22 Juin 2005
Messages: 155

MessagePosté le: 23 Nov 2009 22:02    Sujet du message: Répondre en citant

Episodes 5 et 6...
C'est indéniable, la série gagne en profondeur, en complexité, en qualité, à partir du 4eme épisode...

Après le remake d"A,B et C", c'est la relecture de "Double identité"...
Et cela fonctionne même plutôt bien, si l'on accepte que le numéro 6 version 2009 est radicalement différent de la version 1967...
On découvre la raison de la présence du numéro 6 au village, une raison inattendue qui se dévoile dans les dernières minutes... Et qui finalement, permet une relecture de ce remake...

Alors oui, cette nouvelle série n'a absolument pas le ton "engagé" de son illustre modèle (qui soulignons le quand même s'était bien gaufré lors de sa première diffusion !)... Ceci dit, elle a revanche une dimension que n'avait pas la version 1967 : l'émotion...
Une émotion bien présente dans le 6eme et dernier épisode...
Etait-il utile de transposer ce scénario dans l'univers du "Prisonnier" ?
Difficile à dire...
Le public a changé, les médias ont changé, la manière de raconter des histoires a changé...
Qui peut dire comment McGoohan aurait filmé sa série s'il l'avait réalisée de nos jours ?
Certainement différemment de ce remake certes...
Mais aussi différemment de la version de 1967...
Reconnaissons l'effort qui a été fait au niveau de la production pour éviter un pâle remake commercial, comme on a pu assister pour les 2 téléfilms des "mystères de l'ouest" ou les téléfilms des "envahisseurs", des années après...
Cette production n'a pas démérité...
Ne serait-ce que pour le dernier plan avant le générique final...
_________________
http://the-night-mirror.blogspot.com/
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur
numero222
Pion
Pion


Inscrit le: 22 Avr 2006
Messages: 61
Localisation: Paris, the City of Death

MessagePosté le: 26 Nov 2009 14:58    Sujet du message: Répondre en citant

Je ne les ais pas encore vus, mais je compte bien les regarder prochainement. Je ne vais pas critiquer la série par elle même, mais plutôt sa raison d'être.

Citation:
D'abord, que ce soit en thématique, esthétique, narration, personnages ou messages, ce remake n'a rien de commun avec l'original donc je ne le jugerai pas en comparaison avec la série de McGoohan. Les points communs se résument à des noms (6, 2, Village) et quelques références évidentes ou généralités (annonces par haut parleur, la clinique où 6 est amené chaque soir, le rôdeur). Donc pas la peine de s'acharner parce que -- "sacrilège!" -- ils ont changé tel ou tel détail: il s'agit d'une oeuvre différente. Ce qui est louable, quoique c'est à ce point différent qu'on se demande si ce n'était pas plus légitime de nommer ça différement.


Je suis à la fois d'accords avec ce que tu dit, mais aussi complètement contre. Si c'est un Remake, alors à quoi pouvons le comparer, si ce n'est l'originale. Un Remake ne peux exister sans la série originale, donc je me cacherais de la comparer à la série de McGohaan. Si ils ne voulaient pas que ça arrive, ils n'avaient qu'à l'appeler autrement.

J'en dirais plus lorsque j'aurais vus les épisodes, mais faut pas croire, je suis pas totalement contre les remake, y en as même de très bon, après "The Things" de John Carpenter est supérieur à l'originale, et en même temps, encore plus proche du roman dont ils sont inspirées.
_________________
Lectures en cours :
• Frank Herbert - Dune 2
• Sherlock Holmes - Les Mémoires de Sherlock Holmes
• Roger Moore - Amicalement Vôtre (mémoires) - 1 : Mes Jeunes années
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web du posteur MSN Messenger
le rOdeur
Homme libre
Homme libre


Inscrit le: 10 Fév 2002
Messages: 2056
Localisation: Le Village

MessagePosté le: 30 Nov 2009 21:14    Sujet du message: Répondre en citant

Une critique est en ligne sur le site d'Unification :
http://www.unificationfrance.com/spip.php?article8474
_________________
Le rÔdeur, fan club du Prisonnier
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Envoyer un email Visiter le site web du posteur
jpc78
Numéroté
Numéroté


Inscrit le: 21 Avr 2005
Messages: 17
Localisation: 78

MessagePosté le: 07 Déc 2009 18:44    Sujet du message: Répondre en citant

Bonjour,
D'accord avec ce qui a été écrit + haut. L'impression générale qui se dégage c'est que c'est lent, très lent ; l'épisode "Darling" est particulièrement ennuyeux. Bref, on est bien loin de l'original. Et quand on découvre le pourquoi du comment, la seule chose qu'on puisse dire c'est "tout ça pour ça" !
Revenir en haut
Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Forums du rÔdeur et de The Prizenarnumber6 Index du Forum -> Vous en pensez quoi ? Toutes les heures sont au format CET (Europe)
Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivante
Page 1 sur 6

 
Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Version Fr réalisée par : 2037 | Traduction par : Hélix

Anti Bot Question MOD - phpBB MOD against Spam Bots
Inscriptions bloqués / messages: 24630 / 279